"Sunday Morning" de Bill Carrothers : le coup de coeur de la semaine d'Alex Dutilh

Le monde à l’envers, c’est aussi cela le jazz… Ou quand un pianiste blanc du Minnesota et son épouse chanteuse s’emparent du répertoire traditionnel des gospels afro-américains pour en faire de la musique de chambre.

"Sunday Morning" de Bill Carrothers : le coup de coeur de la semaine d'Alex Dutilh
Bill Carrothers Sunday Morning album non coupé

Autour de Bill et Peg Carrothers, trois visages familiers : le clarinettiste français Jean-Marc Foltz, contrebandier de la musique contemporaine ; le violoncelliste américain Matt Turner, familier de toutes les scènes alternatives éclectiques ; et le contrebassiste belge Nicolas Thys qui a déja enregistré à trois reprises au sein du trio de Bill Carrothers.

Entre eux et avec l’aide d’un chœur de poche (3 sopranos, 3 altos, 2 ténors, 2 basses), un jeu de notes suspendues, de tempos alanguis, des atmosphères de matins brumeux traversés de rais de lumière dorée. Insolite par la radicalité de l’angle, émouvant comme un paradis perdu, irrésistiblement musical si l’on laisse tout préjugé à la sacristie.

Retrouvez l'émission "Open Jazz" d'Alex Dutilh tous les jours à 18h sur France Musique, et à la réécoute sur la page dédiée de l'émission.

Sur le même thème