Rémi Gaudillat - Electric Extension / Dans la lune

“Electric Extension”, le carnet de voyage du Rémi Gaudillat Sextet en double-album, paraît chez Z Production/Inouïe.

Rémi Gaudillat - Electric Extension / Dans la lune
Rémi Gaudillat, © Fabienne Chemin

Electric Extension”, c’est d’abord imaginer un orchestre qui permette de travailler sur des couleurs orchestrales et des associations de timbres originales, tout en proposant une musique puissante, énergique et électrisante. L’improvisation est abordée avec l’urgence du moment et une tension propice à la transe, en prenant le temps de mûrir des mélodies que l’on suit comme des fils qui se laisseraient dérouler naturellement.

Il faut entendre la musique du ”Electric Extension” de Rémi Gaudillat comme un carnet de voyage imaginaire et intime, les explorations du monde intérieur d’un musicien où se mêlent les multiples influences qui l’ont nourri pour tracer sa propre route, que ce soient la liberté du jazz et l’énergie du rock, les rythmes et la danse d’une Afrique fantasmée, le souffle et les grands espaces d’un Nord rêvé. Faire le pari que de cette diversité émerge un univers plus riche et foisonnant, une musique qui ne se replie pas sur elle-même, qui embarque celui qui écoute, le surprenne et rende possible ses propres évocations.

Dans La Lune, le conte du 2ème disque lu par Laurent Fellot (Des Fourmis dans les mains) se veut le complément idéal du répertoire d’Electric Extension, à destination des plus jeunes (mais il y a aussi de grands enfants…) : une invitation au périple, à fuir la réalité, pour se constituer son propre carnet de voyage onirique.

Rémi Gaudillat est de ces musiciens qui se construisent leur propre voyage imaginaire, sensible au mouvement et aux frontières qui se renouvellent sans cesse. Il a tissé une complicité profonde et généreuse avec des compagnons de route de longue date qui se trouvent les yeux fermés et les oreilles grandes ouvertes, au travers des différents projets qu’il a initiés (Possible(s) Quartet, Docteur Lester) et auxquels il a contribués (Over The Hills, Canto De Multitude, I-Overdrive Trio / Marcel Kanche, New Dreams de Bruno Tocanne).  Après le succès de l’album hommage à Bowie du Possible(s) Quartet, il présente ici son nouveau répertoire avec un sextet et des invités prestigieux.
(extrait du communiqué de presse)

Rémi Gaudillat (trompette, bugle, composition ,arrangement)
Fred Roudet (trompette, bugle)
Loïc Bachevillier (trombone)
Laurent Vichard (clarinette basse, moog)
Philippe Gordiani (guitares)
Fabien Rodriguez (batterie, percussions)

Invité :
Louis Sclavis (clarinettes)
Laurent Fellot (voix)
Qatuor Seigle (Michael et Nicola Seigle, Aya Souverbie, Axel Benedetti)