Newvelle : Patrick Zimmerli « Book of Dreams »

Le matériel du “Book of Dreams” a été composé par Patrick Zimmerli sur une période de près de 20 ans. Patrick Zimmerli travaille principalement en tant que compositeur pour des projets de commande.

Newvelle : Patrick Zimmerli « Book of Dreams »
Kevin Hays, Patrick Zimmerli, Satoshi Takeishi, © Anna Yastkevich Newvelle

Imaginez ceci : Nous sommes en mars 2020 et Patrick Zimmerli se terre dans l'Est de la France avec sa famille dans les Vosges. A l'extérieur de la ferme familiale de sa femme, il y a un pâturage, rempli de vaches. Patrick Zimmerli pense que les vaches pourraient bénéficier d'un peu de musique dans leur vie. Ainsi, pendant les dix prochaines semaines, vous pourrez le trouver en début de soirée en train de chanter la sérénade en solo au saxophone à ses voisines de l’espèce bovine. Selon Patrick Zimmerli, elles semblent l'apprécier.

Je partage cette anecdote ici parce qu'elle semble totalement pertinente pour cet enregistrement. Le New-Yorkais Patrick Zimmerli, soufflant dans son ténor pour les vaches, en pleine pandémie mondiale - c'est l'une de ces images, ou occurrences, qui semblent être à la limite de la pensée consciente.

Alors qu'il travaillait sur d’autres commandes, les pièces et les arrangements de cet album lui sont soudainement venus, presque entièrement formés. Peut-être qu'au milieu de son travail sur un oratorio, Patrick Zimmerli se réveillerait avec un arrangement méditatif dépouillé de Insensatez, ou, en composant un concerto pour piano, la mélodie obsédante d'Algo Mas jaillirait de son esprit. Toujours est-il qu’il a créé un classeur pour rassembler ces morceaux et l'a appelé "Book of Dreams". Souvent écrites très tôt le matin, ces pièces sont arrivées sans effort conscient - autant de dons de l'inconscient.

En tant que producteur, ma première question est souvent : "Quel est le projet que vous avez en tête depuis longtemps et qui cherche un débouché ? Newvelle a été construit avec ce genre de disque à l'esprit.

Patrick Zimmerli et le pianiste Kevin Hays se connaissent depuis le début des années 80, lorsqu'ils ont tous deux été lauréats du National YoungArts Award. C'est la troisième fois que Kevin Hays enregistre sur Newvelle, et j'ai beaucoup écrit sur lui dans le passé : sa technique impeccable, sa sonorité brillante et son sens mélodique. En fait, lorsque Patrick Zimmerli a terminé ses études secondaires, Kevin Hays et lui avaient remporté de nombreux prix nationaux. Tous deux sont arrivés sur la scène de New York au début des années 90, se produisant déjà avec certains des meilleurs musiciens.

Cependant, Patrick Zimmzeli allait bientôt prendre plusieurs virages sur l’aile dans le domaine musical. Il commence à se laisser séduire par la profonde complexité des compositeurs contemporains comme Milton Babbitt et Elliott Carter. Son écriture devient plus élaborée et plus stimulante. C'est dans son deuxième quartet que Patrick Zimmerli rencontre l'extraordinaire batteur Satoshi Takeishi par l'intermédiaire de son frère, le bassiste Stomu Takeishi. Ce groupe, aux côtés du pilier de Newvelle Ben Monder, travaille pendant des semaines sur des compositions élaborées de Patrick Zimmerli - en comptant les rythmes et en chantant les mélodies avant même de prendre leurs instruments. Pendant que Patrick Zimmerli écrivait ces œuvres de plus en plus élaborées et précises, les mélodies impromptues se glissaient dans son “Book of Dreams”.

Il n'y a pas de bassiste sur cet album, ce qui laisse de la place pour le style de composition particulier de Patrick Zimmerli. Kevin Hayes peut jouer ici de façon orchestrale avec le Steinway, et Satoshi Takeishi peut danser sur les franges. Et ils peuvent être aussi impressionnants, ou plus impressionnants, que n'importe quel quartet standard. L'énorme son que Satoshi Takeishi obtient provient en partie d'un tambour taiko qu'il utilise à la place d'un tom habituel. En studio, Patrick Zimmerli a été plus précis dans sa direction que presque tous ceux que j'ai vus diriger une séance d'enregistrement. En dépit de son apparition providentielle et spontanée, cette musique est entièrement conçue dans son esprit avant même de vibrer dans l'air. La texture sonore et le concept qui en résultent pour ce trio sont tout à fait uniques. Un rêve capturé.
Elan Mehler
(extrait du communiqué de presse en anglais - traduction E. Lacaze / A. Dutilh)