Les Enfants d'Icare - Hum-Ma

Après deux ans de scène, le premier album des Enfants d’Icare, “Hum-Ma” sort sur le label du collectif Déluge.

Les Enfants d'Icare - Hum-Ma
Les Enfants d'Icare, © Sarah Bouillaud

Ils sont issus du collectif de Nouvelle-Aquitaine Déluge. Moderniser le quatuor à cordes, développer son aspect “percussif”, le rendre autonome rythmiquement (pas de batterie, pas de percussion), tout en gardant les qualités timbrales et harmoniques qui ont été développées pour cette formation dans la tradition classique depuis plus de trois cents ans : telle est la ligne artistique développée Les Enfants d’Icare et son compositeur, Boris Lamérand, qui est allé puiser des idées autant dans l’immense répertoire classique du XXe ou contemporain (Bartok, Darius Milhaud, Ravel, Messiaen), que dans les musiques traditionnelles où les cordes sont reines (Inde, Balkans, Irlande, traditionnel américain). 

Son univers musical reste toutefois attaché à une certaine idée du jazz. On peut citer comme influences John Coltrane (ses harmonies, son impressionnisme), Duke Ellington (son travail sur les timbres, son goût des nuances), Frank Zappa (son ouverture esthétique, son rapport à l’écriture), mais aussi des sons issus du rock ou de la pop (Sonic Youth, Robert Wyatt). L’improvisation est une part importante de la musique du projet, en ré-écriture constante, à chaque interprétation.
(extrait du communiqué de presse)

Olive Perrusson (alto)
Octavio Angarita (violoncelle)
Antoine Delprat (violon)
Boris Lamérand (violon, composition)