Des objets rares de Louis Armstrong, Paul Robeson et Art Tatum vendus aux enchères

Plusieurs pièces rares ont été présentées lors d'une vente aux enchères proposant des objets de l'Histoire afro-américaine. Le piano d'Art Tatum a trouvé preneur, contrairement au premier contrat des Jackson Five.

Des objets rares de Louis Armstrong, Paul Robeson et Art Tatum vendus aux enchères
Art Tatum à son piano, © Getty / Hulton Deutsch / Contributeur

Fin juillet, la maison Guernsey's proposait une vente aux enchères autour des trésors de l'Histoire afro-américaine. Tout un pan de la mémoire américaine est passé sous le marteau, dont des lots très rares. Des notes manuscrites de Malcolm X et de Rosa Parks, qui refusa de laisser sa place assise à un Blanc lors d'un trajet en bus en 1955. La maison de cette dernière, à Detroit, était aussi proposée à la vente. 

Mais la musique afro-américaine, jazz, blues, gospel ou variété, occupe une place très importante dans l'histoire sociale des États-Unis. La vente comprenait quelques objets de choix en rapport avec cet aspect incontournable. Les plus grandes stars noires de la scène étaient représentées à travers des films, des affiches ou des photos. Paul Robeson, dont la voix de basse a immortalisé Ol' man river, la chanteuse Eartha Kitt, Sammy Davis Jr., membre du légendaire Rat Pack, Sidney Poitier, premier Noir à recevoir l'Oscar du meilleur acteur, une lettre signée par Louis Armstrong...

Art Tatum, la Motown et les Jackson Five

Mais côté musique, la pièce maîtresse de la vente était le piano Steinway Model B ayant appartenu au jazzman Art Tatum, vendu pour 30 000 dollars. Art Tatum, décédé à 47 ans en 1956, était un pianiste virtuose et presque aveugle. Il est l'un des musiciens à avoir fait la jonction entre les styles de piano du début du siècle et ceux, plus modernes, de l'après-guerre. Son enregistrement de Tea for two en 1933 est devenu une référence. Un deuxième objet du pianiste était proposé à la vente : une montre en or 14 carats offerte par Frank Sinatra

Un autre piano historique a fait courir les amateurs de musique. Il s'agit du piano de répétition du studio Motown, sur lequel Marvin Gaye et David Ruffin se sont exercés et ont composé certains de leurs succès. Selon l'organisateur des enchères, c'est cet instrument qui a participé à l'enregistrement de la célèbre chanson What's going on. Proposé à 8 000 dollars, le prix de vente n'a pas été communiqué. En revanche, le premier contrat des Jackson Five, signé de la main du patriarche Joe Jackson, estimé entre 100 000 et 300 000 dollars, n'a pas trouvé preneur.