Jon Balke - Discourses

Le pianiste norvégien Jon Balke nous offre une réflexion sur l’impasse des échanges verbaux, quand l’invective se substitue au dialogue.

Jon Balke - Discourses
Jon Balke, © Caterina di Perri / ECM

Le façon unique qu’a Jon Balke d’aborder l’exercice du solo brouille les frontières entre composition, improvisation et design sonore. “Discourses”, qui poursuit et développe encore plus loin les méthodes et conceptions introduite par le pianiste norvégien dans l’album “Warp”, en offre un magnifique exemple. Fondée sur le principe de résonances sonores, la musique pour piano de Balke peut se définir comme une suite de “paysages sonores élaborés par couches” conçus comme “des réverbérations et des réflexions déformées du monde”. 

A la base du projet, Balke s’est appuyé sur différentes considérations à propos du langage, percevant les notions de discours et de dialogue comme des concepts en déclin face à l’efflorescence d’une rhétorique basée sur la confrontation et le conflit. Jon Balke l’explicite : “Ce qui assure la trame de l’oeuvre, du début à la fin, c’est le langage. Alors que le climat politique s’est durci en 2019 avec les discours de plus en plus radicaux et polarisés; le manque de dialogue que je constatais m’a orienté vers les notions que j’ai données comme titres aux morceaux du disque.

“Discourses” a été enregistrés à l’Auditorio Stelio Molo de Lugano en décembre 2019 sous la direction de Manfred Eicher.
(extrait du communiqué de presse)