John Di Martino - Passion Flower

Avec “Passion Flower” qui paraît chez Sunnyside, John Di Martino et ses musiciens témoignent de leur fascination pour les riches mélodies de Billy Strayhorn.

John Di Martino - Passion Flower
John Di Martino, © johndimartino.com

Billy Strayhorn (1915-67) est l'un des grands compositeurs du XXe siècle. Membre indispensable de l'orchestre de Duke Ellington, il collabore avec Ellington et apporte ses propres compositions et arrangements. Nombre de ses compositions sont devenues des standards du jazz.

Le pianiste John Di Martino et son quartet avec le saxophoniste ténor Eric Alexander, le bassiste Boris Kozlov et le batteur Lewis Nash se fraient un chemin à travers 14 des plus intemporelles compositions de Strayhorn. John Di Martino et le fougueux Eric Alexander se lancent dans des solos inventifs tandis que Boris Kozlov et Lewis Nash (qui ont également leurs places de solistes) maintiennent l'élan grâce à leur soutien stimulant. 

En commençant par Johnny Come Lately, le programme comprend Lush Life (avec une voix d'invité captivante de Raul Midon (qui fait qu’on se demande comment Strayhorn a pu écrire cette pièce avec ses paroles aussi perspicaces à l'âge de 15 ans), un Raincheck joyeusement concocté, une belle lecture bossa nova de Star Crossed Lovers et une interprétation fougueuse d'Isfahan, l'une des plus belles compositions de Strayhorn. “Passion Flower” comprend également de nouvelles versions des ballades Chelsea Bridge (un aspect d’Alexander) et Passion Flower, une obsédante interprétation en duo de Blood Count (la dernière composition de Strayhorn), ainsi que des interprétations de Daydream en 3/4  et l’entraînant UMMG, Take The 'A' Train, et le moins connu Absinthe et des versions au piano solo de A Flower Is A Lovesome Thing et Lotus Blossom

John Di Martino est un pianiste de jazz, avec une carrière de 45 ans. Né à Philadelphie, et aujourd’hui basé à New York, il a étudié avec Lennie Tristano et Don Sebesky et a fait ses débuts discographiques en 1990. Depuis lors, il a collaboré avec de nombreux grands jazzmen, dont Ray Barretto (il a longtemps été membre de son New World Spirit), David "Fathead" Newman, Pat Martino, Houston Person, Jon Hendricks, Janis Siegel, Freddy Cole, Grady Tate, Giacomo Gates, Nicki Parrott, Jay Clayton, Alexis Cole et Chris McNulty. En outre, le pianiste a dirigé plus de 15 enregistrements de son cru. John Di Martino est également compositeur, arrangeur et producteur de disques basé à New York. 

John Di Martino (piano, arrangements)
Eric Alexander (saxophone ténor)
Boris Kozlov (basse)
Lewis Nash (batterie)
Raul Midon (voix sur Lush Life)