Jazz Trotter : Tim Ray - Excursions and Adventures

Les membres de ce trio, qui ne sont peut-être pas encore des superstars, se sont réunis pour enregistrer “Excursions and Adventures” qui paraît aujourd’hui chez Whaling City Sound, avec une impressionnante démonstration d'habileté musicale.

Jazz Trotter : Tim Ray - Excursions and Adventures
Tim Ray, © Bebas Neue /agitatedcatmusic.com

Que se passe-t-il lorsque trois artistes de grand talent se réunissent en trio ? Duke Ellington l'a fait avec Charles Mingus et Max Roach en 1962. Keith Jarrett, Gary Peacock et Jack DeJohnette continuent à réaliser des enregistrements mémorables. Bill Evans, Oscar Peterson ou Erroll Garner ont également formé des trios légendaires.  

Tim Ray (piano), Terri Lyne Carrington (batterie) et John Patitucci (basse) ont accompli beaucoup de choses chacun de leur côté, avec des origines et des styles multiples et variés. Ils ont tous des liens avec la Berklee School of Music. Tim Ray, actuellement directeur musical de Tony Bennett, a longtemps été le compagnon de route de Lyle Lovett et Jane Siberry. Le célèbre bassiste John Patitucci s'est d'abord fait un nom avec Chick Corea, et a passé la majeure partie des deux décennies suivantes avec Wayne Shorter. Terri Lyne Carrington, également accompagnatrice de Shorter et d’une myriade d'autres artistes de jazz de premier plan, est à l'avant-garde de la batterie actuelle, avec une puissance, une finesse et une vision de l'instrument très singulières. 

Sachant que c'est la première fois qu'ils travaillent ensemble, il est exaltant de les entendre trouver un terrain d'entente aussi évident dans le cadre de Excursions And Adventures”. Ensemble, ils s'attaquent à des œuvres originales, comme le Messiaen’s Gumbo de John Patitucci, inspiré de NOLA, le Samsara de Terri Lyne Carrington, une ode à Wayne Shorter, qui figurait déjà sur son célèbre album “Jazz Is a Spirit”, et le Yo 11 de Tim Ray, qui est aussi agréablement rythmé que mélodique. Il y a aussi quelques reprises pop à noter, dont Nothing from Nothing de Billy Preston et Paint It Black des Stones, dont les arrangements sont joliment inattendus. (Bob Gulla)
(extrait du communiqué de presse en anglais - traduction E. Lacaze / A. Dutilh)

Le Tim Ray trio est en concert jeudi 20 février à 19h à la Jazz Baroness Room du The Mad Monk Fish à Cambridge (Massachusetts).
Le concert sera diffusé en direct sur lapage Facebook du Mad Monk Fish.