Jazz Trotter : Tania Giannouli - Fading Light

La pianiste et compositrice grecque Tania Giannouli imagine une fois de plus un alliage de sonorité singulier : piano, oud et trompette. “In Fading Light” sort sur le label néo-zélandais Rattle.

Jazz Trotter : Tania Giannouli - Fading Light
Andreas Polyzogopoulos, Tania Giannouli, Kyriakos Tapakis, © Rattle

"L'oud et la trompette sont deux de mes instruments préférés. Un trio de piano avec ces instruments est inhabituel, mais je voulais explorer les belles textures, les tonalités et les résonances émotionnelles que cette combinaison d'instruments offre. Et bien sûr, Andreas Polyzogopoulos (trompette) et Kyriakos Tapakis (oud) sont des musiciens fabuleux et c'est une joie de travailler avec eux.

Malgré ce qui se passe actuellement dans notre monde, les gens ont besoin de musique. Ils ont besoin d'art. Ce n'est pas un luxe. Il est essentiel pour notre psychologie, pour maintenir la santé et l'équilibre mental, physique, émotionnel, spirituel et même politique. La musique de cet album est une expression d'amour, d'espoir et de compassion, un appel à la compréhension, à la gentillesse et à la nécessité de respecter et d'embrasser notre lien commun. - Tania Giannouli, Nov 2020"

Le Tania Giannouli Trio s'est produit pour la première fois ensemble au légendaire Jazzfest de Berlin en 2018. Le magazine Downbeat a décrit leur musique comme "des mélodies irrésistibles avec un élan qui se déverse... Un peu comme le rêve de Manfred Eicher de passer des vacances en Méditerranée". Le magazine allemand Jazzthetik a cité le concert parmi les meilleurs de 2018, tandis que All About Jazz a placé les concerts du trio au festival Wonderfeel et au Zomer Fits Jazz Tour parmi les temps forts de 2019. 

Tania Giannouli a été largement saluée pour ses concerts solo et pour ses trois précédents albums sortis sur le label Rattle :  “Forest Stories” (2012), “Transcendence” (2015) et “Rewa” (2018), une collaboration très réussie avec Rob Thorne, le représentant du taonga puoro néo-zélandais, qui a reçu de nombreuses critiques élogieuses à sa sortie.  

Enjoy Festival a écrit : "beaucoup considèrent le concert de Rewa à Ludwigshafen comme le point culminant et surprenant de l'année du festival. La pianiste grecque Tania Giannouli, le joueur de taonga puoro néo-zélandais Rob Thorne et le percussionniste italien Michele Rabbia ont réussi à construire un pont à couper le souffle entre musique classique, ambient et musique contemporaine. Pianiste et compositrice polyvalente, Tania Giannouli a composé diverses musiques de film et s’est fait une spécialité de projets interdisciplinaires, qui insistent sur un langage sonore instrumental très ouvert, entre le folklore traditionnel et la musique nouvelle. Son album “Transcendence” compte parmi les sorties les plus importantes de la décennie pour la critique grecque, et cette année Tania Giannouli présente un nouveau répertoire avec un trio comprenant un oudiste et un trompettiste.  

Pianiste, compositrice, improvisatrice et chef d'orchestre, Tania Giannouli est l'une des voix les plus importantes de la musique grecque et européenne contemporaine. Elle collabore actuellement avec la chanteuse Maria Pia De Vito et le percussionniste Michele Rabbia sur un projet électroacoustique, The Book of Lost Songs, dont la première a eu lieu au festival Enjoy Jazz 2020 et qui devrait être présenté au festival de musique contemporaine Ars Musica à Bruxelles.
(extrait du communiqué de presse en anglais - traduction E. Lacaze / A. Dutilh)