Jazz Trotter : Taj Mahal, Keb Mo - TajMo

Parution de « TajMo » de Taj Mahal et Keb Mo chez Concord/Universal.

Jazz Trotter : Taj Mahal, Keb Mo - TajMo
Taj Mahal et Keb Mo, © Bob Minkin

Fruit d’une collaboration historique entre Taj Mahal et Keb’Mo’, « TajMo » paraît chez Concord Records. Pour la première fois de leur carrière, ces deux géants du blues ont uni leurs forces afin d’enregistrer cet album. Mêlant reprises et compositions originales, « TajMo » bénéficie de la participation d’artistes tels que Bonnie Raitt, Joe Walsh, Sheila E., Lizz Wright.

Les deux musiciens ont beau se connaître et s’apprécier depuis des dizaines d’années, Taj Mahal ayant d’ailleurs joué un rôle déterminant dans la carrière de Keb’Mo’ en l’aidant à obtenir son premier contrat discographique, « TajMo » n’en est pas moins leur première véritable collaboration. Produit par leurs soins, cet album a été enregistré par Zach Allen, John Caldwell et Casey Wasner au Stu Stu Studio de Nashville. Il comprend entre autres des reprises de John Meyer et des Who ainsi que six compositions originales.

Sur « Taj Mo », Taj Mahal et Keb’Mo’ sont au sommet de leur art, leurs styles s’entremêlant pour donner naissance à une musique irrésistible, à la fois fermement ancrée dans la tradition et profondément novatrice. Avec « Don’t Leave Me Here », Taj Mahal et Keb’Mo’ adressent une véritable déclaration d’amour au Sud des Etats-Unis qui sonne d’emblée comme un classique. Le morceau « Soul » est quant à lui un subtil mélange de world music et de blues dont seul Taj Mahal a le secret. Les deux musiciens livrent également une version poignante du « Waiting on the World to Change » de John Mayer à laquelle Bonnie Raitt prête sa voix inimitable.

« C’est un homme extraordinaire, une personne géniale », dit Keb’ Mo’ de Taj Mahal qu’il a vu jouer pour la première fois alors qu’il se trouvait encore au lycée. « Enregistrer ce disque, ça comptait beaucoup pour moi. » « Keb est vraiment un super partenaire de jeu », déclare de son côté Taj Mahal. « C’est un guitariste du tonnerre et certaines de ses parties sur cet album m’ont vraiment laissé sans voix ». Depuis plus de cinquante ans, Taj Mahal n’a cessé de jouer son inimitable mélange de blues et de world music, collaborant avec des artistes de la trempe des Rolling Stones ou d’Eric Clapton. Keb’Mo’, qui a souvent présenté Taj Mahal comme l’un de ses héros, a quant à lui remporté trois Grammy Awards et travaillé avec la terre entière, de Bonnie Raitt à Jackson Browne en passant par Buddy Guy.

Où écouter Taj Mahal et Keb'Mo'