Jazz Trotter : Sylvie Courvoisier - Free Hoops

Avec “Free Hoops” qui paraît chez Intakt/Orkhêstra, Sylvie Courvoisier présente un nouvel album de son trio où chacune des pièces est dédiée à sa famille, à ses chats, ou à l’un de ses mentors, tel John Zorn.

Jazz Trotter : Sylvie Courvoisier - Free Hoops
Sylvie Courvoisier, © Frank Schindelbeck / sylviecourvoisier.com

"Free Hoops" de Sylvie Courvoisier, fait suite à l’album en trio "D'Agala" que le "New York Times" a compté parmi les meilleurs disques de l'année. À chaque concert et à chaque album, le modus operandi de ce trio devient plus clair - Sylvie Courvoisier, Drew Gress et Kenny Wollesen jouent une musique de morphing, de transformation imperceptible mais continue, tour à tour détaillée et ambiguë. 

La musique que Sylvie Courvoisier compose est rigoureusement organisée et exige une grande précision collective, comme le démontrent quelques pics d’unissons démonstratifs. Mais la musique abrite aussi une part de mystère, une qualité onirique qui peut surgir à tout moment, induite par un ostinato nostalgique, un arpège de piano au clair de lune, ou par un épisode apaisé qui souligne la profondeur de l'espace sonore du trio.

Le trio exprime également ce que nous apprécions tant dans le jazz : un swing joyeux, le rapprochement fusionnel des musiciens lorsqu'ils font chanter des morceaux complexes et les envolées solitaires lorsqu’ils les explorent en toute liberté.
(extrait du communiqué de presse en anglais - traduction E. Lacaze / A. Dutilh)