Jazz Trotter : Sinne Eeg & Thomas Fonnesbæk - Staying in Touch

Que dire d’un duo voix-contrebasse, pour changer des classiques piano-voix ? En fait, c’est une rareté dans le jazz. Souvent splendide. Les Danois Sinne Eeg et Thomas Fonnesbæk viennent même de récidiver avec “Staying in Touch”. Sortie chez Stunt/UVM.

Jazz Trotter : Sinne Eeg & Thomas Fonnesbæk - Staying in Touch
Thomas Fonnesbæk, Sinne Eeg, © Stephen Freiheit

Quelques enregistrements dans l'histoire du jazz font appel à une instrumentation voix-contrebasse. On connait les collaborations de Sheila Jordan avec les bassistes Steve Swallow, Harvie Swartz ou Cameron Brown, ainsi que son travail avec le bassiste norvégien Arild Andersen sur “Sheila” en 1978. Lorsque Sinne Eeg et Thomas Fonnesbæk ont rejoint cette courte liste avec leur premier album en 2015, les critiques ont fouillé dans leurs dictionnaires pour trouver des superlatifs à la hauteur, et Eeg-Fonnesbæk a fini par remporter le Danish Music Award du meilleur album de jazz vocal cette année-là. Dans la filiation directe de cet album voici Staying in Touch.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Pour le plus grand plaisir des auditeurs, les deux danois ont continué à collaborer au fil des années depuis 2015, et leur entente musicale n'a fait que se renforcer. Avec une approche dépouillée du répertoire, leur jeu subtil et posé sur le plan sonore fait ressortir le meilleur d'eux-mêmes. La limitation structurelle établie par ce format est un défi qui permet au duo une liberté musicale particulière. Si leurs seules présences suffisent pour faire honneur aux morceaux, l'ajout d'un quatuor à cordes sur trois morceaux vient contraster agréablement l'expérience.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Sinne Eeg dit qu'elle a toujours aimé chanter en duo avec des bassistes. "Je le fais en fait depuis mon premier CD de 2003, et je le fais toujours lors de mes concerts. C'est juste un son que j'aime vraiment. Au fil des ans, Thomas et moi avons travaillé ensemble, par intermittence. C'est tout simplement un musicien incroyable et lui et moi communiquons vraiment bien ensemble, musicalement. J'aime le son de la basse et de la voix, et il est tellement stimulant que je m'améliore chaque fois que je chante avec lui."

Sinne Eeg est une chanteuse de jazz qui aime les défis. Jouer une soirée entière ou remplir un album avec "seulement" un bassiste, indéniablement, en est un. Leur entente fusionnelle les affranchit du recours à un batteur pour jouer le rôle de métronome ou d'un pianiste pour expliquer les harmonies, et le manque ne se fait sentir à aucun moment.
(extrait du communiqué de presse)

Sinne Eeg (vocals)
Thomas Fonnesbaek (contrebasse)
Cordes : Andrea Gyarfas Brahe, Karen Johanne Pedersen (violon), Deanna Said (alto), Live Johansson (violoncelle), Jesper Riis (arrangements pour cordes)