Jazz Trotter : R+R=NOW - Collagically Speaking

R+R=NOW en concert à Tokyo (Japon).

Jazz Trotter : R+R=NOW - Collagically Speaking
R+R=NOW, © Todd Cooper

R+R=NOW est un groupe formé par Robert Glasper, où tous les membres sont égaux, en grande partie parce que ce sont des musiciens visionnaires : Robert Glasper aux claviers, Terrace Martin au synthétiseur et vocoder, Christian Scott a Tunde Adjuahon à la trompette, Derrick Hodge à la basse, Taylor McFerrin au synthétiseur et à la voix et un nouvel arrivant, Justin Tyson à la batterie. Ce brassage de genre assemblé en un et comme leur nom l’indique, avance vers un grand but.

R+R signifie “Reflect” (réfléchir) and “Respond” (réagir)” explique Robert Glasper. L’idée lui est venu de Nina Simone, quand il co-produisait “Nina Revisited”, l’album accompagnant le film de 2015 “What Happened, Miss Simone? “ Face aux réactions déclenchées par ses idées politiques, on a demandé à Nina Simone pourquoi elle ne se contentait pas de se taire et de chanter. Ce à quoi elle répondit “En ce qui me concerne, le devoir de l’artiste est de refléter son époque”. Et Robert Glasper ajoute : “lorsque vous réfléchissez à ce qui se passe dans votre époque et y réagissez, vous ne pouvez pas être pertinent. Donc “R” plus “R” est égal à “NOW””.

Dans cet esprit, le premier album de R+R=NOW n’est pas une thèse sur l’état de la nation, mais un document brut intitulé “Collagically Speaking”, qui paraît chez Blue  Note et qui enchevêtre le neo-soul au future-funk, le jazz West Coast actuel à l’électronique astral, le hip-hop instrumental à la musique concrète, l’avant-garde au classique. Les voix des invités font également partie de ce mélange : les acteurs Omari Hardwick et Terry Crews, l’actrice Amanda Seales, les MC Stalley et yasiin bey, les chanteurs Amber Navran et Goapele. Les thèmes qui les lient tous sont à la fois évoqué et insinués : amour romantique, amour universel, sectarisme systémique, mouvement des femmes, pouvoir discret, créativité sauvage, perte et évolution personnelles.

Si vous vous demandez pourquoi une simple déclaration sur l’amour est la déclaration de départ de R+R= NOW à une époque aussi conflictuelle, haineuse et douloureuse que la nôtre semble souvent être, Terrace Martin l’explique clairement : “Chaque jour, je suis enragé par ce que je vois, entends et lis. Nous aurions pu faire quelque chose de fâché, maisvous ne battrez jamais la haine avec la haine. Je reste sur le chemin de l’amour parce que c’est la seule chose que je peux utiliser pour détruire les ténèbres.

R+R=NOW est en concert le samedi 1er septembre à 12h30 au NHK Hall de Tokyo dans le cadre du 17ème Tokyo Jazz Festival.