Jazz Trotter : Ron Carter - Foursight - Stockholm, Vol 1

Ron Carter et son Foursight Quartet sont en concert à Munich.

Jazz Trotter : Ron Carter - Foursight - Stockholm, Vol 1
Ron Carter Foursight, © Marc Gilgen

Avec le Foursight Quartet, personne ne sait à l’avance ce qui va se passer ni quand ! Chaque concert s’annonce comme un vrai défi, nous commençons par jouer 35 à 40 minutes d’affilée, sans breaks, juste de subtiles transitions qui appellent le début d’un nouveau thème. Un peu à la manière d’une symphonie et de ses mouvements successifs. Pour tout vous dire, ce genre de choses ne réussit pas avec tous les groupes !” raconte Ron Carter.

Le premier set du 17 novembre 2018, au club de jazz de Stockholm, le Fasching, publié sur le label In+Out sous le titre “Foursight - Stockholm, Vol 1”, évoque par instants la remarquable maîtrise d’albums live historiques tels le “In New York” de Cannonball Adderley ou les deux volumes de “Up at Mintons” de Stanley Turrentine. Et le combo d'une entente remarquable participe d'un jazz (entre soul jazz et hard bop) dont la fluidité et l’élégance forcent bien évidemment l'admiration. (extrait du communiqué de presse)

Qu'ont en commun ces événements marquants du jazz: "Miles Smiles" de Miles Davis, "The Real McCoy" de McCoy Tyner, "Speak No Evil" de Wayne Shorter, "Red Clay" de Freddie Hubbard, "So Much Guitar" de Wes Montgomery et "Maiden Voyage" de Herbie Hancock ? Le bassiste Ron Carter figure sur tous ces albums.

Dans l'ensemble, Ron Carter peut être entendu sur plus de 2000 albums ! Aucun doute : Carter est l’un des grands bassistes du jazz, son jeu se caractérise par sa maniabilité et son sens aigu des alternatives harmoniques. Au sujet de ses qualités rythmiques, les musiciens disent: "Il ne marque pas le groove, il est le groove !" Depuis plus d’un demi-siècle, Ron Carter est l’un des principaux contrebassistes du jazz. Avec sa philosophie de professionnalisme absolu et de fiabilité, il est devenu le modèle pour des générations entières de musiciens de jazz. 

Dans son quartet sensationnel, Ron Carter est bien le chef et définit le chemin à suivre avant de faire de la musique, mais il se considère lui-même comme un musicien populaire qui veut aider chacun de ses coéquipiers à développer son plein potentiel - dans l’intérêt de l’image musicale globale. L'interaction qui en résulte est tout simplement magique. Son jeu est toujours plein d'éclat et d'élégance. Filigrane grand public et jazz moderne de la classe supplémentaire. (extrait du site du bayerischer hof en allemand)

Ron Carter et le Foursight sont en concert le mardi 19 novembre à 21h au Bayerischer Hof à Munich (Allemagne) dans le cadre de la série New York au Bayerischer Hof.

Ron Carter (contrebasse)
Renee Rosnes (piano)
Jimmy Greene (saxophone ténor)
Payton Crossley (batterie)