Jazz Trotter : Roger Kellaway - The Many Open Minds

Le pianiste et compositeur Roger Kellaway fête ses 80 ans au Birdland à New York.

Jazz Trotter : Roger Kellaway - The Many Open Minds
Roger Kellaway, © Jorjana Kellaway / rogerkellaway.com

Roger Kellaway, lauréat d'un Grammy Award et nommé aux Academy Awards comme pianiste et compositeur, a enregistré plus de deux cent cinquante albums. Il a travaillé avec tout le monde, d'Ellington à Elvis, de Carmen McCrae à Barbra Streisand, et de Quincy Jones à Yo-Yo Ma.

Roger Kellaway n'est pas seulement un grand pianiste, c'est aussi un compositeur au talent protéiforme, écrivant dans les domaines du jazz, du classique et de la pop, ainsi que pour le cinéma et la télévision. Les albums "Cello Quartet" de Roger Kellaway sont qualifiés par certains de "crossover" ou "jazz de chambre" et par d'autres de pionniers de la musique "New Age". Ils ont été les premiers d'une série éclectique de projets qui ont débuté dans les années 1960. Parmi les commandes reçues par Roger Kellaway, figurent un ballet pour George Balanchine et le New York City Ballet, des pièces orchestrales pour le Los Angeles Philharmonic, le National Symphony, le New American Orchestra et un concerto, "Songs of Ascent", commandé par le New York Philharmonic sous la direction de Zubin Mehta. 

Il a écrit une variété d'œuvres de musique de chambre pour le Carnegie Hall et a été directeur musical du 80e anniversaire du Stéphane Grappelli's Birthday Tribute, qui comprenait la première apparition de Yo-Yo Ma dans le jazz. Plus tard, Stéphane, Yo-Yo et Roger se sont rendus à Paris pour enregistrer "Anything Goes", produit par Ettore Stratta. Roger Kellaway s'est également produit au Carnegie Hall en 2007 en tant que directeur musical pour le "Tribute To Oscar Peterson".

Au milieu des sixties, Kellaway déménagé à Los Angeles pour poursuivre son travail de studio, qui l’a rapidement amené à écrire des musiques de film. Il devient directeur musical de Bobby Darin et en 1968, il arrange (et dirige) l'album de chansons du film "Dr Doolittle" de Darin. Écrire des chansons et des arrangements est une passion qui s'étend parfois jusqu'à produire, comme ce fut le cas pour l'album de Carmen McRae, "I Am Music". La relation avait commencé avec la chanson de Roger I Have The Feeling I've Been Here Before Before, écrite spécialement pour elle, avec un texte du duo légendaire Alan & Marilyn Bergman. Il a écrit (et dirigé) vingt-neuf musiques de film, dont "A Star Is Born" de Barbara Streisand, pour laquelle il a reçu une nomination aux Academy Awards. Roger Kellaway a également reçu un Grammy Award pour ses compositions sur l'album "Memos From Paradise" d’Eddie Daniels.

Roger Kellaway a effectué de nombreux voyages au Japon dans le cadre des prestigieux concerts de Takao Ishizuka "100 Gold Fingers". En 1999, il a été chargé de composer la musique de la production londonienne de "Lenny" avec Eddie Izzard, mise en scène par Sir Peter Hall, pour le West End de Londres. En 2000, il a été mandaté par le WDR Big Band pour écrire un spectacle de deux heures célébrant le 100e anniversaire du compositeur Kurt Weill, mettant en vedette Caterina Valente. En plus d'arranger le spectacle, il s'est également produit comme pianiste.

En 2001, Roger a commencé à travailler comme directeur musical avec Kevin Spacey sur la pré-production de son film "Beyond The Sea", dédié à Bobby Darin, et a été directeur musical, chef d'orchestre et pianiste pour la tournée "Beyond The Sea" qui a eu lieu dans 13 villes en décembre 2004. En 2005, Roger a dirigé la première mondiale de "Nova" de Paul McCartney à Buenos Aires avec l'Orchestre des Jeunes des Amériques et a ensuite tourné avec Tony Bennett comme directeur musical. L'année 2008 l’a vu recevoir le Prix du Jazz Classique pour le CD "Heroes" (dédié à Oscar Peterson).

En 2009, Kellaway travaille à nouveau avec les Bergman sur "Visions Of America", un portrait orchestral et multimédia de la démocratie. La "Photo-Symphonie" pour grand orchestre, piano jazz et chœur mettait en vedette la chanteuse Patti Austin, et a été commandée par le célèbre photographe Joseph Sohm. Le spectacle a été créé à Philadelphie avec The Philly Pops, sous la direction de Peter Nero. Roger s’est produit en piano solo au Zankel Hall du Carnegie Hall devant un public complet plus tard cette année-là, pour terminer avec l'orchestration et la direction de la musique du film de Clint Eastwood, “Invictus”.

En 2010, Roger Kellaway a reçu un doctorat honorifique du New England Conservatory of Music, et a commencé à passer la majeure partie de son temps à écrire, ne s'arrêtant que le temps de quelques concerts, dont le célèbre "Live at the Library of Congress" de 2011 avec Eddie Daniels. En 2012, les Boston Pops ont donné une série de concerts d'été "Visions of America", sous la direction de Keith Lockhart. Les chanteurs Patti Austin et Steve Tyrell ont joué avec Kellaway au piano. A l'automne, Roger enregistra "Duke At The Roadhouse - live in Santa Fe", son troisième CD en duo avec Eddie Daniels.

En janvier 2013, la New West Symphony a interprété "Visions Of America : Une symphonie de photos." Le spectacle révisé de cinquante minutes mettait en vedette Kellaway au piano jazz, un chœur de vingt-quatre chanteurs, plus Judith Hill et Steve Tyrell, totalisant quatre-vingt-quinze artistes sur scène ! Au cours de l'été, il a donné plusieurs spectacles avec Eddie Daniels au Dizzy's du Lincoln Center, au SFJazz Center, à Johannesburg en Afrique du Sud et au Detroit Jazz Festival.

2014 débute avec le Grand Prix du Jazz (Record Of The Year) pour "Duke At The Roadhouse" avec Eddie Daniels. Par la suite, Roger s'est produit à deux concerts à New York (un à l'Apollo et l'autre au City Hall) pour célébrer le 50e anniversaire des Beatles. En juin, Eddie Daniels et lui se produisent de nouveau au Dizzy's. La plus récente commande de Roger, "Many Moods Of McCartney", une pièce de vingt-huit minutes pour deux pianos, basse et batterie, est une exploration jazz de dix chansons de Paul McCartney. La pièce a été créée avec une standing ovation lors d'un concert de l'Ashville Symphony.

En 2015, Roger est invité au Teatro Manzoni de Milan, où il donne un concert de piano solo d'une durée d'une heure quarante. Il s'est produit plusieurs fois en tant qu'invité spécial avec les All-Stars du Festival de Django, et a joué "Jazz at Kitano" avec son propre trio. De plus, le "maestro éclectique" qui réside à Ojai en Californie, a également commencé une série de concerts, "At Home with Roger Kellaway" qui s'est poursuivie en 2016, ainsi qu'une courte tournée au Canada avec un autre de ses trios favoris… Pour ce 80ème anniversaire, ill sort, chez Ipo Recordings, “The Many Open Minds”, en trio avec Bruce Forman (guitare) et Dan Lutz (contrebasse).
(extrait de la biographie de Roger Kellaway en anglais - traduction E. Lacaze / A. Dutilh)

Roger Kellaway est en concert les vendredi 15 et le samedi 16 novembre au Birdland à New York, pour fête ses 80 ans.

  • à 19h en trio
  • à 20h30 en invité spécial dans le cadre du Django Reinhardt Festival
  • à 20h45 en trio
  • à 23h en invité spécial dans le cadre du Django Reinhardt Festival