Jazz Trotter : Popa Chubby - Tinfoil Hat

“Tinfoil Hat” est le nouveau manifeste de Popa Chubby sur fond de Covid-19. Un cri de colère et de rage envers les puissants, un cri du cœur et d’amour envers ses fans. Parution chez DIxiefrog / Pias.

Jazz Trotter : Popa Chubby - Tinfoil Hat
Popa Chubby, © Popa Chubby

A l’aube de la soixantaine et après plus de 30 ans de carrière nous voilà rassurés : Popa Chubby continue de se battre contre les injustices de ce monde ! Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’actualité de cette année 2020 lui a offert avec la pandémie de la Covid-19 une « magnifique » inspiration pour nourrir la création de son nouvel album « Tinfoil Hat » ! 

Comme il l’écrit lui-même, la création de ce disque s’est imposée d’elle-même dès le début du premier confinement en mars dernier. De retour dans sa base de la Hudson Valley suite à un dernier show joué en Floride, notre homme a de suite voulu envoyer un message d’empathie et de soutien à ses fans et c’est ainsi qu’est né le morceau Can I Call You My Friends ?. La réaction fut si soudaine, chaleureuse et intense qu’il a trouvé là matière à poursuivre ce « dialogue » en composant d’autres morceaux qui forment aujourd’hui la trame de ce « Tinfoil Hat ».

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Le tout a été entièrement enregistré et joué « home made » par Popa Chubby avec ce supplément de tripes et d’âme que font souvent naître les grandes causes. « Tinfoil Hat » et les 11 morceaux qui le composent sont nés de ce mélange d’amour, de désespoir, de peur, de frustration, de douleur, de joie, de chagrin et de résolution qui nous accompagnent tous depuis le mois de mars dernier et ce saut dans le grand inconnu imposé par le coronavirus.

La gestion pour le moins chaotique et insouciante de la crise par l’administration Trump va fournir à Popa Chubby l’inspiration pour des textes sans concessions à l’image de ceux de la chanson-titre (portée par un clip pour le moins explicite) ou de morceaux tels que You Ain’t Said Shit, No Justice No Peace ou Another Day In Hell. Sans pour autant oublier de faire passer des messages d’espoir (Someday Soon - Change Is Gonna Come), voire même de « bonne conduite » face au virus (Baby Put On Your Mask).

Comme il l’écrit lui-même dans les notes de l’album, « comme vous tous, cette pandémie m’a poussé dans les derniers retranchements de mon humanité. Mais la musique, la douce musique, m’a remis dans le droit chemin une fois de plus. Je vous propose donc cette œuvre avec humilité et toute la dévotion que je vous porte. ». Tout est dit !
(extrait du communiqué de presse)