Jazz Trotter : Michael Feinberg - Hard Times

Le huitième album du bassiste et compositeur Michael Feinberg, “Hard Times”, vient de sortir chez Fresh Sound.

Jazz Trotter : Michael Feinberg - Hard Times
Michael Feinberg, © Fresh Sound

Avec ce disque, Michael Feinberg exprime sa réponse à la pandémie qui "a offert des opportunités stimulantes", selon l'artiste basé à New York, qui affirme que “Hard Times” "est l'aboutissement de ces défis et opportunités".

"C'est un album assez diversifié en termes de musique", dit-il. "C'est assez éclectique". Pour Michael Feinberg et ses collaborateurs, “Hard Times” offre un espace pour se lamenter, un autre pour contempler et, en dernier ressort, un espace pour s'étirer et se sentir mieux.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

En partie avec le batteur Jeff "Tain" Watts à l'esprit, en partie au service de sa propre expression, Michael Feinberg a cherché à créer un album plein de groove qui accueille les dualités et les contradictions apparentes. "Une grande partie de l'intérêt que je porte à la musique vient de la combinaison de mondes disparates - l'ordre dans le chaos", dit-il. "Non pas que ce soit toujours le chaos [rires] ; il peut être beau, tranquille". “Hard Times” présente des motifs et des grooves, permettant à Feinberg et à ses collègues artistes de répondre avec une élasticité et une liberté omniprésente pour emmener la musique et les mélodies là où elles veulent aller.
(extrait du communiqué de presse en anglais - traduction E. Lacaze / A. Dutilh)

Michael Feinberg (basse, basse électrique)
Billy Buss (trompette)
Godwin Louis (saxophone alto)
Noah Preminger (saxophone ténor)
Orrin Evans (piano)
Leo Genovese (claviers, synthés, orgue)
Jeff “Tain” Watts (batterie)
Gabriel Globus-Hoenich (percussions)