Jazz Trotter : Marieke Koopman - Chapter One

La chanteuse Marieke Koopman présente “Chapter One”, son tout premier album qui mêle ses influences classiques et le jazz des années 30 à 40. Sortie chez Challenge.

Jazz Trotter : Marieke Koopman - Chapter One
Marieke Koopman, © Juan Carlos Villarroel

Marieke Koopman était prédestinée à la musique. Elle a baigné dans la musique dès sa plus tendre enfance et grandi entourée de musiciens et de créativité. "Enfant déjà, je chantais tout le temps, où que je sois !". Fille de deux musiciens célèbres, il n'est pas surprenant qu'elle se soit à son tour consacrée à une carrière artistique.

"La musique ne se résume pas à une note que vous chantez. Vous devez vraiment raconter une histoire". Ainsi, après avoir étudié durant des années avec des professeurs comme Max van Egmond, Astrid Seriese, Floor van Zutphen, Sanna van Vliet et Deborah Carter, elle a voulu aller encore plus loin dans l’art de interprétation. Elle a ainsi décidé de s’inscrire dans une école d'art dramatique. Les cours d’art dramatique qu’elle a suivis lui ont permis de renforcer son rapport au texte, au sous-texte et au sens, mais aussi sa manière de faire cohabiter les mots, la mélodie et le théâtre lors de chacune de ses prestations. Marieke était enfin prête à assouvir son ardente pulsion musicale. C'est à partir de ce moment-là qu'elle s’est lancée dans le jazz.

Après l'obtention de son diplôme, elle s’est consacrée à deux différentes activités : se produire en tant que chanteuse de jazz, et écrire et jouer du théâtre pour enfants. Pendant cette période, elle a commencé à se concentrer sur le jazz swing et à se produire avec des big bands. En outre, elle voulait faire découvrir aux enfants les merveilles de la musique classique. Avec Ton Koopman et l'Amsterdam Baroque Orchestra and Choir, Marieke a écrit et joué (de 2012 à aujourd'hui) dans de nombreux lieux en Europe, du Concertgebouw d’Amsterdam aux grandes salles de Barcelone, Milan, Lubeck, et même Zermatt, Suisse. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Pendant ce temps, elle a continué à étudier le chant, tombant de plus en plus amoureuse du jazz de la Swing Era. “La profondeur des paroles combinée à la musique la plus merveilleuse me frappe à chaque fois ! Les gens ressentaient vraiment quelque chose à l'époque…”. 

À l'automne 2019, Marieke s'est lancée dans un nouveau projet passionnant. Après s'être produite un peu partout pendant toutes ces années, elle voulait faire un nouveau grand pas dans la musique. Elle a décidé qu'il était temps d'enregistrer son propre album. Après avoir trouvé un label et un producteur, Marieke était pleine d'énergie pour enfin réaliser son rêve. En choisissant son répertoire, elle s'est à nouveau souvenue des raisons pour lesquelles elle avait décidé de se lancer dans la musique : son amour des histoires, du rythme et de l'émotion. Dans tous les styles de musique. Elle voulait combiner ses racines dans la musique classique avec son amour du jazz. Une histoire lui a rappelé que son grand-père était un batteur de jazz passionné dans la Swing Era. Le thème de “Chapter One” devenait évident.

Maintenant, elle peut enfin se concentrer sur son propre son. Elle a choisi des standards du jazz (certains connus, d'autres moins) qui avaient des paroles fortes ou étaient des petits bijoux mélodiques et les a mélangés avec son propre style. N'ayant jamais peur des opinions ou de sortir des sentiers battus, Marieke aime transformer les chansons et a trouvé un moyen de communiquer ses émotions par le biais d'interprétations rythmiques et mélodiques ludiques et d'improvisations lyriques.
(extrait du communiqué de presse / Traduction A.Dutilh, M. Portier-Kaltenbach)

Line-up : 

Marieke Koopman (chant)
Thomas Welvaadt (trompette)
Jo Hermans (trompette)
Vincent Veneman (trombone)
Jasper Staps (saxophone alto)
Nils Van Haften (saxophone baryton)
Bob Wijnen (piano)
Jos Machtel (contrebasse)
Mitchell Damen (batterie)