Jazz Trotter : Malek Lakhoua - Besame Mucho

Mis à jour le jeudi 04 novembre 2021 à 11h24

Malek Lakhoua, l’un des batteurs les plus dynamiques de la scène tunisienne, a défié l’immobilisme en pleine période de pandémie en se lançant dans l’enregistrement de son premier disque en tant que leader. “Besame Mucho” paraît chez Black & Blue/Socadisc.

Jazz Trotter : Malek Lakhoua - Besame Mucho
Malek Lakhoua, © Khereddine Zarrouk

Le batteur a réuni la fine fleur de la nouvelle génération du jazz en Tunisie : Wajdi Riahi au piano et Wassim Benrhouma à la contrebasse. Le « Malek Lakhoua Acoustic Trio » est né pour nous offrir ce « Besame Mucho », un premier opus qui se veut un hommage aux grands maîtres de la musique afro-américaine, à l’instar de Duke Ellington et Thelonious Monk, Coltrane, Max Roach … Malek Lakhoua entend perpétuer cette grande tradition musicale multiculturelle, née en terre d’Afrique, en ravivant les influences des grands pianos jazz de Ahmad Jamal, Red Garland, et Sonny Clark pour la faire découvrir aux jeunes générations en Tunisie et au Maghreb.

L’idée de cet album a été inspirée lors d’une tournée estivale en août 2020 où l’alchimie et le swing ont opéré entre les 3 musiciens tunisiens. Le disque a été réalisé en live recording, en « one take », une seule prise pour chaque morceau. Les illustrations de la pochette sont le fruit d’une minutieuse sélection parmi les travaux photographiques de l’artiste et militant culturel tunisien Mahmoud Chalbi.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Pour connaitre encore plus cette nouvelle génération de musiciens tunisiens œuvrant avec le label légendaire Black & Blue :

Malek Lakhoua, batteur autodidacte militant pour le jazz et la musique live en Tunisie. Fondateur de plusieurs rendez vous « live », devenus incontournables en Tunisie. Il a dirigé ou codirigé des formations comme « Blue Note Project » ou « Organic Trio » avec Fawzi Chekili. Il est membre du trio du pianiste tuniso-suisse Moncef Genoud. Il a été également chroniqueur de jazz à la Radio RTCI (Radio Tunisienne Chaine Internationale) et au journal La Presse de Tunisie.

Wajdi Riahi, pianiste tunisien, un jeune talent diplômé de l’institut supérieur de Musique de Tunis et installé depuis quelques années à Bruxelles où il participe à de nombreux projets artistiques.

Wassim Benrhouma, contrebassiste passionné de musique et de jazz. Il a étudié à l’institut supérieur de musique de Tunis, il a travaillé avec Faouzi Chekili, et a également dirigé des projets artistiques personnels.

C’est le tout premier disque de jazz tunisien sur le label international Black & Blue. Une rencontre avec l’un des fondateurs de Black & Blue, Jean-Pierre Tahmazian, a été organisée grâce au batteur Mourad Benhammou, qui a encouragé ce projet dès le début. Ce label légendaire a récemment fêté ses 50 ans et possède une histoire exceptionnellement riche, remontant aux années 60 et 70 avec des artistes célèbres tels que John Lee Hooker, Lionel Hampton et Mary Lou Williams.
(extrait du communiqué de presse)