Jazz Trotter : Lorenzo Di Maio - Arco

Tout en étant un sideman recherché qui multiplie les collaborations, le guitariste belge Lorenzo Di Maio prend le temps de développer ses projets en leader. Pour ce second album, “Arco”, il s'essaye à une toute nouvelle formation : la formule du trio agrémentée d'un quatuor à cordes.

Jazz Trotter : Lorenzo Di Maio - Arco
Lorenzo di Maio, © E. Fragione

Après un premier album en quintet salué par la critique et récompensé d'un Octave de la musique en 2017, Lorenzo Di Maio décide de présenter une formule classique du trio guitare-contrebasse-batterie à laquelle il adjoint un quatuor à cordes : l’ensemble UFO (Ultra Foniiki Orchestra). L'association d'un trio guitare et des cordes offre à la musique de Lorenzo Di Maio une combinaison de couleurs et de textures sonores particulièrement riches, où les grandes variations de nuances l'obligent à trouver un nouvel équilibre entre toutes les palettes qu'offre chaque instrument à cordes. “Arco” paraît chez Igloo.

Pour ce nouveau voyage, il décide de s'appuyer sur le groove et l'inventivité du batteur Antoine Pierre (Urbex, Next.∆pe), ainsi que sur le jeu profond et virtuose du contrebassiste Sam Gerstmans (Mohy-Liégeois-Gerstmans trio, Gregory Houben trio). Des musiciens avec qui il partage une vision commune de la musique, qui se veut à la fois lyrique et énergique.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

La musique du trio s'inspire des influences éclectiques de Lorenzo Di Maio qui vont du blues à une certaine idée du jazz européen. Quant à l'ensemble UFO, les arrangements du quatuor sont composés de main de maître par le pianiste Fabian Fiorini et donnent aux morceaux un caractère aussi mélodique qu’imprévisible, tout en enrichissant l'album des influences d'un second compositeur. Étoffé par la poésie de ses interprètes, le groupe dévoile un répertoire aux ambiances contrastées, qui créent une passerelle entre la pureté acoustique des cordes et les atmosphères électriques de la guitare.

Lorenzo Di Maio est un musicien éclectique et curieux de nouvelles sonorités. C’est ainsi qu’il commence l’apprentissage de la musique et de la guitare à l’âge de 9 ans. En 2009, il est diplômé du Conservatoire Royal de Bruxelles. Depuis, Lorenzo Di Maio participe à divers projets, parmi lesquels on peut citer le groupe 4in1 en compagnie de Jean-Paul Estiévenart, avec qui il enregistre un premier album en 2008 récompensé d’un Octave de la musique. 

On a aussi pu le voir sur scène avec Sal La Rocca quintet, Fabrice Alleman quintet, Chrystel Wautier ou encore le groupe Next.∆pe en compagnie d’Antoine Pierre, Veronika Harcsa et Jérôme Klein. En 2016, il sort son premier album en tant que leader « Black Rainbow » sur le label Igloo Records, pour lequel il reçoit l’Octave du meilleur album jazz en 2017. 

À travers ces différentes expériences, Lorenzo Di Maio a eu l’occasion d’écumer la plupart des scènes belges et européennes et de jouer avec des musiciens tels que Thomas Bramerie, Philippe Aerts, Eric Legnini, Nathalie Loriers, Pascal Mohy, Nicola Andrioli, Ben Wendel, Nicolas Kummert, Jacques Schwarz-Bart, Hans Van Oosterhout, ou encore Karl Jannuska... En 2019, il reçoit le Sabam Jazz Awards en tant que jeune talent.

Pianiste, improvisateur, compositeur et arrangeur, Fabian Fiorini a fait partie de nombreuses aventures dans les diverses scènes de la musique belge et Internationale. On a déjà pu l’entendre aux côtés d’Aka Moon, Octurn, Ictus Ensemble, Taraf de Haïdouks, du Groupov, d’Anna Thérésa de Keersmaeker, Magik Malik, Jeroen Van Herzeele, Jean-Jacques Avenel, Joe Lovano, Stefano Bollani…. 

Depuis 1997, il sillonne la terre au gré des rencontres, des projets, des créations, il a joué dans des pays de l’Afrique, Amérique du Nore et du Sud, l’Asie et l’Europe.
(extrait du communiqué de presse)

Fabian Fiorini prépare actuellement un album piano solo qui paraîtra chez Igloo en 2022.

Lorenzo Di Maio, guitare
Sam Gerstmans, contrebasse
Antoine Pierre, batterie & électronique
Ensemble UFO :
Maritsa Ney, violon
Martin Lauwers, violon
Marie Ghitta, alto
Marine Horbaczewski violoncelle