Jazz Trotter : Lisa Ekdahl - Grand Songs

Après plus de 20 ans de carrière, la chanteuse suédoise Lisa Ekdahl, à la signature vocale si singulière, fait son grand retour avec un album de reprises en anglais de grandes chansons pop d’hier et d’aujourd’hui, “Grand Songs”.

Jazz Trotter : Lisa Ekdahl - Grand Songs
Lida Ekdhal, © Anders Tessing

Il y a bien longtemps que Lisa Ekdahl n'avait pas enregistré de chansons écrites par d'autres. Elle aime l'exercice, elle y a déjà brillé. Encore fallait-il l'étincelle, le battement d'ailes qui vous inspire que c'est la chose juste à faire, à l'instant T. En l'occurrence, il y a eu la demande d'une version de Dream a Little Dream of Me, pour la B.O. d'un documentaire suédois. Dans l'actualité des confinements, des scènes reportées et des projets ajournés, ce petit rêve est devenu grand, au point de faire naître “Grand Songs”.  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Un album de reprises inédit dans son parcours, puisqu'elle y aborde des chansons pop modernes, des années 50 à nos jours. Imaginez ce "Grand Songs" comme une fête cosy, bohême et chaleureuse, où Billie Eilish trinquerait avec les Beatles, et Bob Dylan croiserait le fer avec Beyoncé. 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Le choix final des chansons est un message en lui-même. C'est une machine à voyager dans le temps, qui reflète la vertigineuse abondance de l'ère digitale. Un avantage secret des reprises, c'est aussi d'envoyer pudiquement des messages très personnels, à travers les mots d'un autre. « C'est vrai pour moi comme pour n'importe quel auditeur. Si une chanson vous touche profondément, c'est souvent parce qu'elle offre une expression à des sentiments intimes. » explique Lisa.  

À l'arrivée, "Grand Songs" est une étape très intéressante dans le voyage musical de Lisa. Charmant, tendre, surprenant… Ses versions de Billie Eilish ou Beyoncé montrent qu'elle peut se connecter à la pop la plus contemporaine, tout en restant fidèle à son style, onirique, poétique et intemporel, jazzy avec une pincée de soul et de folk. L’album ‘Feel Good’ par excellence !  

Au cours de l’hiver 1994, la jeune Lisa Ekdahl découvre la gloire. Son premier album est quadruple platine et glane trois Grammy Awards. Son style décontracté, associé à sa fragilité et à sa sensibilité, éblouissent les fans et les critiques. En plus de la Suède, plusieurs pays européens - et notamment la France - se sont laissés séduire par sa manière discrète d’interpréter les standards du jazz, la bossa nova ainsi que des compositions originales. 

À l'âge de 19 ans, Lisa Ekdahl commence à se produire dans de petits clubs de jazz avec le trio suédois de Peter Nordahl. Lisa Ekdahl dira de ces années passées à jouer dans des clubs avec ce trio réputé qu’elles représentent pour elle une sorte « d’éducation musicale ». Lisa Ekdahl et le trio ont donné notamment une série de concerts au club La Villa dans le quartier Saint Germain de Paris, point de départ de la carrière de Lisa en France. Lisa Ekdahl et Peter Nordahl Trio sortiront deux albums ensemble: « When Did You Leave Heaven » et « Back to Earth ». 

En 2001, Lisa Ekdalh sort l'album bossa nova « Lisa Ekdahl chante Salvadore Poe ». L’album est très bien reçu dans de nombreux pays européens, notamment en France où l’album deviendra disque d’or. Après quelques années passées à New York, Lisa Ekdahl retourne à Stockholm pour enregistrer « Give Me that Slow Knowing Smile », publié en 2009 par Sony Music France. L'album sort dans 14 pays et fait un carton (Plus de 100 000 albums en France). 

En 2011, elle sort l'album live « Lisa Ekdahl à l'Olympia de Paris », qui met en valeur le lien unique existant entre l'artiste et son public français. En 2014, elle enregistre à Cuba un nouvel album en anglais, produit par Mathias Blomdahl et Tobias Fröberg: « Look To Your Own Heart »". En 2018, elle sort l’album chanté en anglais « More of the Good », où elle invite notamment Ibrahim Maalouf sur son single I Know You Love Me.
(extrait du communiqué de presse)

Lisa Ekdahl (voix)
Milton Öhrström (piano, vibraphonette)
Andreas Nordell (basse)
Mathias Blomdahl (guitare, guitare basse, bongos)
Ola Winkler (batterie, percussions)
Per Texas Johansson (saxophone ténor, clarinette, clarinette basse, flûte)
Desmond Foster, Vanna Rosenberg, Mathias Blomdahl & Andreas Nordell (choeurs)
Erik Arvinder (arrangements cordes)
Arvinder String Orchestra