Jazz Trotter : les 40 ans du label Igloo Records

Le label belge Igloo fête cette année ses 40 ans d’existence.

Jazz Trotter : les 40 ans du label Igloo Records
Igloo Records

C’est en 1978, dans le contexte de l’effervescence culturelle et artistique « post 68 », que naît le label Igloo, fruit de la rencontre de passionnés et défenseurs d’une création musicale originale, indépendante et singulière.

Au fil du temps, le label a publié des enregistrements majeurs et contribué à l’histoire du jazz et des musiques improvisées en Belgique, avec un catalogue qui dépasse les 400 références ! Pour souffler ses 40 bougies, Igloo a proposé à ses partenaires en Wallonie, à Bruxelles et à Paris d’organiser une série de concerts qui réuniront pionniers et jeune génération du jazz au profit de moments musicaux inédits.

Les premiers enregistrements sur le label de jazz Igloo comprennent Chet Baker et le guitariste Philip Catherine. Mais plus que tout, le label a fourni une plate-forme pour les jeunes musiciens de jazz et de musique contemporaine. Au fil des ans, il a eu le privilège de sortir les premiers albums des pianistes Eric Legnini ou Nathalie Loriers, le vibraphoniste Pascal Schumacher et la chanteuse Mélanie De Biasio.

Si le label Igloo accueille dans un premier temps des productions en marge des créneaux musicaux de masse – poésie sonore, musiques improvisées…- la fusion avec le label LDH au début des années 80 le verra rapidement accueillir ses premières productions de jazz et non des moindres: Chet Baker, Philip Catherine, Jacques Pelzer, Michel Herr, Steve Houben ou Charles Loos, … autant de noms qui ont participé à la renommée d’Igloo non seulement en Belgique, mais aussi à l’international, et lui ont permis de développer son ambition première: devenir une plate-forme pour les futurs talents. C’est ainsi que le label a mis en lumière la génération de Nathalie Loriers, Eric Legnini, Ivan Paduart, Manuel Hermia dans un premier temps… puis Mélanie de Biasio, Greg Houben, Pascal Mohy, et bien d’autres, jusqu’à, plus récemment, des artistes comme Igor Gehenot, Antoine Pierre ou Jean-Paul Estiévenart qui participent à la nouvelle vague du jazz.

La philosophie du label a toujours été de favoriser la diversité, de permettre aux expressions musicales plus marginales d’être entendues et soutenues dans un contexte musical menacé d’uniformisation. Si le jazz est devenu son principal domaine, le label est resté ouvert aux créations plus « inclassables » en développant sa collection «Igloo+». Il s’est aussi diversifié en intégrant, fin des années 90, des projets issus de rencontres culturelles sous la bannière «Igloo Mondo». Enfin, la chanson française garde une place importante: après les productions du label Franc’Amour dans les années 80 (Maurane, Pascal Charpentier, Claude Semal, Dunker), Igloo a développé le label «Factice» dédié à musique d’expression francophone plus actuelle (Sacha Toorop, Mochélan, Mathias Bressan, Karim Gharbi…).

40 ans donc que le label Igloo enregistre, produit, promeut et diffuse la musique de ses artistes sur les 5 continents ! 40 bougies à souffler, et pas moins de 40 musiciens qui se produiront en Wallonie et en Flandres, à Bruxelles et à Paris à l’occasion d’une série de concerts inédits qui réuniront la jeune génération et ses aînés. C’est aussi une exposition qui se tiendra à l’ERG à Bruxelles et présentera une sélection de 40 pochettes d’album originales, réalisées et illustrées par 40 artistes plasticiens.

  • mardi 27 novembre à 20h à la salle de spectacle du Centre Wallonie-Bruxelles à Paris (75) : l'Orchestre du Lion pour la sortie d’album « Connexions Urbaines »

Pierre Bernard (flûtes)
Michel Debrulle (batterie, percussions)
Clément Dechambre (saxophones)
Nicolas Dechêne (guitares, basse)
Laurent Dehors  (saxophone et clarinettes)
Véronique Delmelle (saxophones, violon)
Thierry Devillers (voix)
Antoine Dawans (trompette)
David Hernandez (voix)
Adrien Lambinet (trombone, électro)
François Laurent (voix)
Véronique Laurent (euphonium)
Michel Massot (sousaphone, euphonium, trombone)
Etienne Plumer (batterie, percussions, électro)
Stephan Pougin (batterie, percussions)
Adrien Sezuba (voix)

  • jeudi 29 novembre à 20h à la salle de spectacle du Centre Wallonie-Bruxelles à Paris (75) : Lorenzo Di Maio Group Feat.  Eric Legnini

Invité : Eric Legnini au Fender Rhodes (piano)
Lorenzo Di Maio (guitare)
Nicolas Andrioli (piano)
Jean-Paul Estievenart (trompette)
Cédric Raymond (basse)
Antoine Pierre (batterie)