Jazz Trotter : Kjetil Mulelid Trio - What You Thought Was Home

La filière norvégienne de Trondheim sort à nouveau une pépite. Le trio du jeune pianiste Kjetil Muleli.

Jazz Trotter : Kjetil Mulelid Trio - What You Thought Was Home
Kjetil Mulelid Trio, © Leikny Havik Skjærseth

À seulement 28 ans, Kjetil Mulelid se présente comme un pianiste et un compositeur d'une maturité exceptionnelle. Son trio, qui a débuté en 2017, a été salué par la critique internationale, les auteurs mentionnant le plus souvent Keith Jarrett et Bill Evans. All About Jazz a noté leur style conversationnel et parfois leur côté gospel ; Textura a souligné leur sens mélodique et leur caractère folklorique tandis que The Wire a noté les grooves, les riches harmonies et les mélodies lyriques et a conclu sur "la magie de cet album".

"What You Thought Was Home" s'inscrit dans cette tradition, avec huit nouvelles compositions de Kjetil Mulelid qui équilibrent habilement une musique énergique, souvent complexe sur le plan rythmique et riche sur le plan harmonique, avec des mélodies évocatrices. Mais il ne s'agit pas seulement de Kjetil Mulelid, le bassiste Bjørn Marius Hegge (31 ans) et le batteur Andreas Skår Winther  (28 ans), sans efforts, évoquent d'autres influences, tons et textures, en y incorporant un sentiment de calme ; un monde sonore paisible mais en constante évolution dont on peut dire qu'il est typiquement scandinave, que l'on entend le plus souvent dans la seule composition de Bjørn Marius Hegge Bruremarsj (La Marche Nuptiale).

Kjetil André Mulelid a grandi dans le petit village de Hurdal, et a commencé à jouer du piano à neuf ans, après avoir entendu un disque de Chopin. Au lycée, il a eu la chance d'étudier avec des professeurs de piano inspirants. Plus tard, il a obtenu une licence en interprétation de jazz à la NTNU de Trondheim, ayant à nouveau la chance d'avoir des professeurs de haut niveau, tels que Erling Aksdal, Vigleik Storaas et Eyolf Dale. Il est également membre du quartet de jazz Wako.

Bjørn Marius Hegge s’est fait remarquer sur la scène du jazz norvégien ces derniers temps, avec le premier album de son quintet "Hegge" qui a remporté un Grammy norvégien. Il a également son propre trio avec le pianiste Oscar Grönberg et le jeune batteur Hans Hulbækmo. Plus tôt cette année, il a sorti un nouvel album ("Ideas") avec Axel Dörner, Rudi Mahall, Håvard Wiik et Hans Hulbækmo.

Andreas Skår Winther est, comme les deux autres, un "produit" du très fertile département de jazz du Conservatoire de musique de Trondheim. Sa discographie comprend "Left Exit, Mr. K" avec Michael Duch & Klaus Holm (Clean Feed) et Megalodon Collective (Jazzland).
(extrait du communiqué de presse en anglais - traduction E. Lacaze / A. Dutilh)