Jazz Trotter : Kathrine Windfeld Big Band - Orca

Pour son troisième album, “Orca”, Kathrine Windfeld offre huit compositions autour de cet animal marin à son big band. Sortie chez Stunt/UVM.

Jazz Trotter : Kathrine Windfeld Big Band - Orca
Kathrine Windfeld Big Band, © Cat Munro

La pianiste et compositrice Kathrine Windfeld a étudié la musique classique et le jazz dans de grandes institutions au Danemark et en Suède. En tant que leader de plus petites formations, elle était connue comme une artiste singulière, jusqu'à ce qu'elle fonde en 2014 un big band qu'elle dirige encore avec brio.  

Dans le milieu du jazz, diriger un big band est l’une des disciplines les plus contraignantes et c'est quelque chose qui ne peut être ni enseigné ni appris dans un conservatoire. Les tâches sont multiples et parfois rudes : pouvoir réunir 16 personnes pour jouer la musique d'un seul compositeur, trouver des lieux de répétition, organiser des concerts et des tournées, harmoniser l’agenda personnel des 16 musiciens avec l’orchestre, convaincre les maisons de disques… et continuer à le faire inlassablement pour que le big band reste une unité assumant une identité artistique de qualité et reconnaissable, pour la rendre inimitable dans sa sonorité.

Kathrine Windfeld a accompli tout cela.  Après de nombreux concerts et avec 3 albums à son actif, son big band est devenu un pilier du jazz scandinave. Les 16 musiciens, dont beaucoup étaient inexpérimentés à sa création, jouent maintenant avec une fougue et une sensibilité débridées, permettant à Kathrine Windfeld d’élargir sa palette d'expression et donnant à la musique des combinaisons d'instruments audacieuses. 

Bien que le public du jazz soit souvent constitué de personnes qui veulent se considérer comme progressistes, le processus d'émancipation entre les musiciens et musiciennes de jazz a pris beaucoup de temps et est loin d'être terminé. Mais dans un domaine, que beaucoup considèrent comme le plus difficile - laisser leur propre grand orchestre interpréter leur propres compositions -,  un chemin a été accompli et désormais, les femmes égalent ou dépassent en nombre les hommes sur le podium des grands chefs d'orchestre : Toshiko Akyioshi, Mary Lou Williams, Carla Bley, Maria Schneider, Anita Brown, Junko Moryia, Miho Hazama, Maria Baptist, Sherisse Rogers, Ellinoa… Kathrine  Windfeld peut être également citée parmi elles. 

Katherine Windfeld est née et a grandi le long des côtes les plus pittoresques du monde, sur l'archipel de South Funen au  Danemark. Dans la ville de Svendborg, le trafic maritime est intense, les paysages terrestres et marins magnifiques. Sa fascination pour la mer n’est donc pas surprenante. Elle a réussi à associer cette passion pour le monde maritime pour transmettre ce ressenti en musique. Cette fois avec “Orca”.

Bien que l’orque soit un animal gracieux, et de forme harmonieuse, il est un prédateur impitoyable qui utilise son agilité et sa vitesse pour faire des proies de toutes les autres créatures marines qu’il rencontre au cours de ses pérégrinations marines. 

Sur le premier titre de  l’album, Undertow, on peut entendre l’orque chasser sa proie lorsque le trompettiste Rolf Thofte Løkke et le saxophoniste baryton Aske Drabæk se poursuivent, accompagnéspar le furieux contrepoint du big band autour d’un riff mélodique accrocheur. Dans ses choix instrumentaux, on perçoit combien le fond bleu marine peut être inquiétant. Dans le titre Ferry, nous sommes à bord d’un navire chargé qui nous emmène d'une île à l’autre. Le déplacement animé et assourdi des poissons du fond mer se fait entendre dans les mélodies courtes et dans l’ostinato de Fish

Le mouvement des algues au gré de courants au fond de l'océan est souple et lent, mais il a aussi des passages violents lorsque les éléments se déchaînent, comme dans le titre plus furtif Undertow : les courants océaniques ne sont pas seulement doux, ils peuvent mettre la vie en danger ; et c’est le solo du saxophoniste alto Magnus Thuelund ou encore l’insondable solo de piano de Magnus Aannestad Oseth qui le mettent en évidence.  Dans les titres qui ne sont pas inspirés par le temps marin, Kathrine Windfeld maintient son impressionnisme : le titre Harvest est énergique, mais résolument automnal dans son choix de tonalité. Dans Lifting, Kathrine Windfeld laisse la puissance de la nature complètement libre et c’est le puissant solo de saxophone ténor du soliste Gabor Bolla qui l’amplifie.
(extrait du communiqué de presse)

Kathrine Windfeld (p), André Bak, Rolf Thofte Løkke, Magnus Oseth, Maj Berit Guassora (tp, flh), Göran Abelli, Mikkel Vig Aagaard, Anders Larson, André Jensen (tb), Jakob Lundbak, Magnus Thuelund (as), Roald Elm Larsen (ts), Ida Karlsson (ts), Aske Drasbæk (brts, bcl), Viktor Sandström (g), Johannes Vaht (b), Henrik Holst Hansen (d) + Gabor Bolla (ts solo on The Lifting & Dark Navy)