Jazz Trotter : Joe Barr, Breezy Rodio - Soul For the Heart

Mis à jour le mardi 02 novembre 2021 à 14h47

« Soul For The Heart » de Joe Barr qui paraît chez Dixiefrog, est enregistré aux Joyride Studios de Chicago. On y retrouve “Big” Lewis Powell à la batterie, Johnny Reed à la basse et le terrible Chris Foreman à l’orgue Hammond B3.

Jazz Trotter : Joe Barr, Breezy Rodio - Soul For the Heart
Joe Barr & Breezy Rodio, © Dixiefrog

"Tout petit , je traînais au Walton’s Corner , l’un des clubs les plus connus dans la communauté afro-américaine de Chicago. Les propriétaires m'ont rapidement proposé de monter sur scène pour performer en tant que chanteur . Puis , je me suis mis au piano et au clavier. Dès lors, j'ai écumé toutes les institutions de la villes du Johnny Peppers au Bootsie’s, en passant par le  Keymans, ce qui m'a permis d'accompagner des artistes comme Howling Wolf, Luther Allison, ZZ Hill, Freddy King et d’autres légendes ."

C'est ainsi  que Joe Barr partagera la scène durant 7 ans avec Nate Turner . 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Ensuite il formera le Soul Purpose Band qui deviendra en très peu de temps  le groupe référent du club de Koko Taylor sur Wabash Avenue. Dans la foulée Cookie Taylor, la fille de Koko, devient l’agent de Joe. ( le groupe collecte régulièrement des fonds pour la Fondation de Koko Taylor au profit de la recherche contre le sida). 

Début 2007, Joe joue régulièrement avec son « Soul Purpose Band » au Kingston Mines, le club légendaire du nord de Chicago. A cette époque, le guitariste Breezy Rodio fait partie du Linsey Alexander Blues Band et joue chaque mardi au Blues Chicago sur Clark Street, dans le centre-ville de Chicago. A la fin de chaque concert, Breezy se dépêche de rejoindre le Kingston Mine pour assister au dernier set de Joe , subjugué par son talent. C'est ainsi que Joe invite Breezy à le rejoindre sur scène . Quelques années plus tard, Joe et Breezy ont obtenu un gig régulier dans un club du South Side de Chicago et l'idée d'un album commence à germer . 
(extrait du communiqué de presse)