Jazz Trotter : Joe Armon-Jones - Turn to Clear View

Le claviériste et compositeur britannique Joe Armon-Jones sort son deuxième album “Turn to Clear View”. Il y est entouré de musiciens issus d’Ezra Collective et Kokoroko. Sortie chez Brownswood le 20 septembre. Un brassage jazz, R&B, hip-hop et funk.

Jazz Trotter : Joe Armon-Jones - Turn to Clear View
Joe Armon-Jones, © Denisha Anderson

Entre sa jeune carrière solo et son travail avec le très influent Ezra Collective, le pianiste Joe Armon-Jones est aujourd’hui au centre de la bouillonnante scène (de moins en moins)  underground de Londres. Après avoir reçu la distinction Session of the Year lors des Gilles Peterson’s Worldwide Awards et avoir été nommé aux Jazz FM Awards dans la catégorie groupe anglais de l’année, Joe Armon-Jones dévoile demain son très attendu deuxième album “Turn To Clear View, coproduit avec Maxwell Owin.

“Turn To Clear View est le fruit d’une recherche effrénée de la part du musicien anglais d’un nouveau territoire qui repousse les limites concrètes de sa musique. Le travail accompli estompe plus que jamais les frontières entre bass music, musique de club contemporaine et le rôle pionnier de Joe Armon-Jones au sein de la scène jazz moderne. Une vision singulière renforcée par des touches de R&B, hip-hop et p-funk disséminées au sein de l’album. “Turn To Clear View déploie une musique aux textures affirmées, pertinente ici et maintenant, mais dont l’influence pour les années à venir ne fait aucun doute.

Inspiré par les expériences vécues par Joe Armon-Jones au cours de l’année écoulée, ce deuxième album est le fruit d’une écriture en continu et d’une approche très organique de la composition - les idées initiales sont rapidement enregistrées, comme des mémos vocaux, avant d’être développées, affinées, parfois sur plusieurs mois. 

Après en avoir écrit les partitions, Joe Armon-Jones et son co-producteur Maxwell Owin ont fait appel à une équipe élargie de musiciens familiers pour enregistrer la globalité de l’album en deux jours. Le duo s’est ensuite affairé à perfectionner chaque élément, Joe Armon-Jones participant à l’ensemble des sessions de mix et de mastering du projet. Chaque élément a été pensé avec précision : la plupart des claviers enregistrés, par exemple, l’ont été sur un Casio bon marché emprunté à son ami musicien Wu-Lu.

“Turn To Clear View rassemble ainsi quelques uns des collaborateurs régulièrs de Joe Armon-Jones : le guitariste Oscar Jerome, le batteur Moses Boyd et la saxophoniste Nubya Garcia (signée sur le label Domino avec son groupe Nérija).