Jazz Trotter : Joan Mar Sauqué - Gone with the Wind

Normalement, on considère que le rapport du jazz à son passé est complexe, mais pas pour le trompettiste catalan Joan Mar Sauqué : il s’agit simplement de son cadre esthétique naturel pour s’exprimer. “Gone With the Wind” paraît chez The Changes.

Jazz Trotter : Joan Mar Sauqué - Gone with the Wind
Joan Mar Sauqué, © Blanca Funes

Joan Mar Sauqué (Garrigoles, province de Gérone, 1996) a commencé à jouer de la musique à sept ans, avec un trombone qui se trouvait chez ses grands-parents. Peu après, il est passé à la trompette à l’école municipale de musique de Torroella de Mongrí (Gérone) où il a suivi des cours de trompette, langage musical, petite formation, big band et improvisation.

En 2011, il commence à étudier avec le trompettiste David Pastor, qui peu après l’invite à intégrer le Sant Andreu Jazz Band de Joan Chamorro. Avec cet orchestre il a enregistré et joué avec des musiciens d’envergure comme Scott Robinson, Dick Oatts, Jon-Erik Kellso et Scott Hamilton. En 2012 il s'installe à Barcelone, où il étudie pendant deux ans la trompette classique ainsi que la trompette jazz à l’ESMUC (École Supérieure de Musique de Catalogne). 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

La principale source d’inspiration de Joan Mar Sauqué est le groupe de musiciens de la côte est des États-Unis membres du big band de Lionel Hampton de 1953, groupe où s’entremêlaient des styles musicaux et des rapports humains forts entre des jazzmen comme Tadd Dameron, Gigi Gryce, Art Farmer, Clifford Brown ou Benny Golson. 

L’importance de ces liens de camaraderie musicale sert de fil rouge dans le nouveau disque de Joan Mar Sauqué. Les douze compositions gardent un rapport avec ces musiciens et pour la plupart ont été très peu enregistrées. Les morceaux, loin d’être de simples hommages à des trompettistes du passé, ont donc été choisis pour leur contenu mélodique, servant de point de départ pour des interprétations personnelles. 

En ce qui concerne le type de formation, le choix du trio trompette, guitare et contrebasse, même s’il a des précédents historiques, a des raisons qui lui sont propres à Joan Mar Sauqué : la recherche de la plus grande clarté dans la présentation de cette musique.
(extrait du communiqué de presse)