Jazz Trotter : James Hall - Lattice

Parution de « Lattice » de James Hall chez Outside in Music.

Jazz Trotter : James Hall - Lattice
James Hall

Pour la parution de son deuxième album « Lattice » qui paraît chez Outside In Music, le tromboniste James Hall est en concert vendredi 09 février au Rockwood Music Hall à New York.

Les projets de James Hall sont très variés. Ils vont du classique, au latin jazz en passant par la musique populaire des Etats-Unis et de l’Europe. Compositeur et chef d’orchestre, James Hall, originaire du Nebraska et basé à New York, a été lauréat de trois ASCAPlus Awards pour ses compositions.

Comme tromboniste au sein du Williamsburg Salsa Orchestra, il a joué au B. B. Kings’, au S.O.B’s, au MassMOCA, au Kennedy Center, au Blue Note Jazz Festival et est apparu dans les pages du magazine Rolling Stone. Il a aussi joué sur plusieurs enregistrement du Postmodern Jukebox, avec qui il a tourné en Europe et aux USA.

Le premier disque de James Hall en tant que compositeur et chef d’orchestre “Soon We Will Not Be Here” était sorti en octobre 2013, son quartet y mettait en musique un corpus de poèmes de poètes contemporains basés à New York. Cette fois, avec “Lattice” (littéralement, “treillis”), il prend une direction plus ostensiblement tournée vers le jazz, associe son trombone et la flûte de Jamie Baum. À leurs côtés, on retrouve aux claviers Deanna Witkowski (Donny McCaslin), à la basse Tom DiCario (Claudio Roditi, Sean Jones) et à la batterie Allan Mednard (Kurt Rosenwinkel, Aaron Parks).

Un treillis est fait d’une multitude de croisements, explique James Hall. Je suis parti de ma rencontre avec celle qui allait devenir ma femme et le treillis s’est développé autour de tous ceux que j’ai pu rencontrer et avec qui j’ai construit quelque chose. Le rapport est évident avec la manière dont je vis ici à New York, à Brooklyn en particulier. Et quand j’ai eu envie de réagir au contexte politique actuel des États-Unis, je me suis souvenu de la réaction d’Herbie Hancock à l’Amérique de 1968 : “Speak Like A Child”…