Jazz Trotter : Innanen, Pasborg, Piromalli - This Is It

“This Is It”: de quoi s’agit-il ? un trio européen (Finlande, France, Danemark) résolument actuel avec une instrumentation (sax, orgue Hammond, batterie) enracinée dans le patrimoine du jazz. Sortie chez Clean Feed / Orkhêstra.

Jazz Trotter : Innanen, Pasborg, Piromalli - This Is It
Innanen, Pasborg, Piromalli, © Jonas Lyngdam

This is it, en effet. L'instrumentation de cet album rend tout le monde curieux. Des saxophones (sopranino, alto et baryton), un orgue Hammond et une batterie. Les noms réunis sont un autre facteur d'intérêt : le saxophoniste finlandais Mikko Innanen, l'organiste (également pianiste) français Cédric Piromalli et le batteur danois Stefan Pasborg

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Tous trois sont issus du premier rang de leurs scènes respectives et tous avec des carrières internationales, en collaboration avec des musiciens de premier plan comme Andrew Cyrille, Han Bennink, Andrew Barker, Joe Fonda, Lou Grassi, William Parker, Wadada Leo Smith (Innanen), Daniel Humair, Paul Lovens, Will Guthrie (Piromalli), John Tchicai, Ellery Eskelin, Tim Berne, Michael Formanek, Tomasz Stanko et Ray Anderson (Pasborg). 

L’orgue Hammond est la clé du son du groupe, enraciné dans l'histoire de cet instrument (écoutez les grooves et le swing solide de ces compositions : étonnant !), mais aussi d'autres influences, parmi lesquelles celle du rock progressif. Les fondations et les implications créées par l'orgue ne pouvaient pas mieux convenir pour projeter les mélodies suggestives et les changements d'accords complexes joués par Mikko Innanen, et la batterie intense, presque surhumaine de Stefan Pasborg. Le mélange du passé et de l'avenir donne ce résultat : une musique fantastique du présent.
(extrait du communiqué de presse en ang lais - traduction E. Lacaze / A. Dutilh)