Jazz Trotter : Jean-Paul Estiévenart et Igor Gehenot

Parution de “Behind The Darkness” de Jean-Paul Estiévenart et de “Delta” de Igor Gehenot chez Igloo Record.

Jazz Trotter : Jean-Paul Estiévenart et Igor Gehenot
Igor Gehenot et Jean-Paul Estièvenart, © Roger Vantilt / Maël G Lagadec

Jean-Paul Estiévenart

Pour la parution de son nouvel album “Behind The Darkness” chez Igloo Records, le trompettiste belge Jean-Paul Estiévenart est en concert vendredi 15 décembre à 20h à l’Ancienne Belgique à Bruxelles (Belgique).

Après le succès de son premier disque «Wanted» sorti en 2013 sur le label De Werf, Jean-Paul Estiévenart, le trompettiste, présente un deuxième opus qui puise son inspiration dans les méandres de son enfance.

Django d'Or en 2006 , lauréat des Octaves de la musique en 2009 et représentant de la Belgique au sein du European Youth Jazz Orchestra en 2007, Jean-Paul Estiévenart est devenu le trompettiste incontournable de la scène du jazz en Belgique.

Après plus de dix ans de carrière, il a partagé la scène avec des figures telles que Enrico Pieranuzzi, Nathalie Loriers, Avishai Cohen, Logan Richardson, Dré Pallemaerts, Joe Lovano, le Brussels jazz orchestra, Perico Sambeat,...

"Behind The Darkness", son nouvel opus, recouvre une double signification : il fait référence à son enfance dans les terrils de charbon mais figure également les moments de noirceur que l'homme rencontre au cours de son existence.

Il s'entoure d'une solide section rythmique : le jeu de batterie d'Antoine Pierre groove et fusionne parfaitement avec la trompette tant au niveau du time que de l'énergie et le contrebassiste Sam Gerstmans assure un jeu brute et essentiel.

Décliné en 4 tableaux (la renaissance, l'hommage, l'obscurité/complexité et la tradition), "Behind The Darkness" présente des compositions originales dont trois titres improvisés.

Le trio livre une musique mélodique, rythmique et imagée à travers laquelle le trompettiste affirme davantage sa personnalité musicale.

Jean-Paul Estievenart (trompette)
Samuel Gerstmans (contrebasse)
Antoine Pierre (batterie)

Igor Gehenot

Révélé au sein de son trio, récompensé de nombreux prix et étoilé par le magazine anglais Jazzwise, le jeune pianiste belge Igor Gehenot a rassemblé la crème du jeune jazz européen pour ce troisième album intitulé « Delta ».

Après deux albums en trio sur le label Igloo ("Road Story" en 2012 et "Motion" en 2014), le jeune pianiste du jazz belge s’est entouré d’une solide section rythmique composée par le jeune contrebassiste suédois Viktor Nyberg et le batteur luxembourgeois, Jérôme Klein. Pour compléter ce quartet de haut vol, il a fait appel au bugliste Alex Tassel, véritable figure de proue de la scène française tant en matière de jazz acoustique qu’électrique. Lauréat des Talents Jazz Adami en 2011, il a partagé la scène avec de grands noms : Daniel Romeo, Rick Margitza, Jacques Schwartz-Bart, DJ Cam ou encore Baptiste Trotignon.

Enregistré en octobre 2016, le projet « Delta » propose une musique dans lignée mélodique de Gehenot, alternant mélodies fortes, grooves ancrés, et swing élégant. Sur des tonalités lyriques et romantiques assumées, Gehenot et ses acolytes se mettent au service d’une musique riche en poésie et en couleurs laissant à chaque note la place de s’épanouir pour en arriver à l’essentiel.

Igor Gehenot (piano)
Alex Tassel (bugle)
Viktor Nyberg (contrebasse)
Antoine Pierre (batterie)

Mots clés :