Jazz Trotter : Gurls - Run Boy, Run

Parution de « Run Boy, Run » de Gurls chez Grappa / Outhere.

Jazz Trotter : Gurls -  Run Boy, Run
Gurls, © Julia Naglestad

Pour la parution de son album « Run Boy, Run » chez Grappa, le trio norvégien Gurls est en concert jeudi 05 et vendredi 06 avril au Moskus Bar à Trondheim (Norvège).

Rohey Taalah (voix, percussions)
Ellen Andrea Wang (contrebasse, choeurs, percussions)
Hanna Paulsberg (saxophone, choeurs, percussions)
Textes et musiques de Hanna Paulsberg

Avec une subtile maîtrise de l’auto dérision, les membres de Gurl n’ont pas peur de paraître trop directes lorsqu’elles présentent leurs chansons dont les thèmes, très variés, vont des amateurs de côtes de porc aux yodlers sexy, en passant par les choristes ou le fait d’être célibataire et désespérée. Gurls, ce sont trois des musiciennes les plus occupées de la scène norvégienne qui se rassemblent, pour un projet qu’elles qualifient elles-mêmes de « répit musical » : le résultat vous donnera envie de rire, de balancer vos hanches et peut-être même de rougir. 

Gurls a tout d’un « supergroupe », tant les trois membres ont déjà des carrières respectives bien remplies. 

A propos des musiciennes

  • Vocaliste basée à Oslo, ancienne élève du conservatoire de Trondheim, RoheyTaalah a récemment pris la scène norvégienne d’assaut avec son quartet Rohey, que l’on aura notamment entendu lors du Blue Note Festival en novembre 2017 à Paris, suite à la parution de l’album "A Million Things" (Jazzland). En 2015 elle est nommée « talent » du festival de jazz de Trondheim : « Le prix du talent du Trondheim Jazz Festival 2015 est attribué à une chanteuse audacieuse et libre, à la curiosité authentique et qui met une immense énergie dans tout ce qu’elle fait. Puissante, insolite c’est également une compositrice de talent. »  
  • Active avec son propre trio et le quartet Pixel, Ellen Andrea Wand s’est faite notamment connaître aux côtés de Manu Katché, dont elle a été la bassiste durant quelques années. En 2015, lors du Konsberg Festival elle remporte le DNB Award, récompense ultime pour un(e) artiste issu(e) de la scène jazz norvégienne.
  • On commence à la connaître en France, notamment avec la sortie début 2017 du 3ème album de son quartet, "Eastern Smile"s, unanimement salué par la critique française, Hanna Paulsberg a déjà tout d’une grande. La saxophoniste originaire de Rygge, influencée par Stan Getz et Wayne Shorter, souvent comparée à Sonny Rollins, a gagné le coeur du public lors de ses récentes performances aux festivals de La Villette, de Nancy ou encore à la Maison de la Radio en première partie de l’ONJ. Celle qu’on a pu entendre jouer avec Chick Corea, Bugge Wesseltoft ou encore Bobo Stenson est à l’origine de ce tout nouveau projet.