Jazz Trotter : Gabriel Alegría Afro-Peruvian Sextet - Social Distancing

L’Afro-Peruvian Sextet du trompettiste Gabriel Alegría publie "Social Distancing" sur Saponegro Records, une évocation musicale (et une protestation) de la pandémie de 2020.

Jazz Trotter : Gabriel Alegría Afro-Peruvian Sextet - Social Distancing
Gabriel Alegría Afro-Peruvian Sextet, © JAD Soud shots

La musique de jazz afro-péruvienne est l'œuvre de la vie de Gabriel Alegría, trompettiste et compositeur. Au cours des 15 dernières années, il a dirigé un ensemble interculturel appelé l’Afro-Peruvian Sextet qui a lentement (mais sûrement) placé la musique de jazz afro-péruvienne sur la carte musicale internationale. Aux côtés de ses principaux collaborateurs Freddy "Huevito" Lobatón (percussions), Laura Andrea Leguía (saxophones) et Hugo Alcázar (batterie), l’Afro-Peruvian Sextet a produit à ce jour sept CD, un vinyle et un film documentaire.

Le dernier opus du groupe, “Social Distancing”, sort le 29 janvier sur Saponegro Records (avec une sortie numérique sur Tiger Turn). Pendant la pandémie de 2020, Gabriel Alegría a ouvert sur son site web une rubrique d’échanges pour permettre à ses fans d’inclure des images de leur expérience de la pandémie et un accès plus direct au travail du groupe sur cette période. Sur la pochette du nouveau CD ainsi figurent les dessins à la main de plus de 120 fans dont le retour est intégré dans le processus de conception. Les visages de la pandémie sont ainsi saisis de manière très vivante dans un album qui, selon Gabriel Alegría, "servira de mémoire de ce que nous avons vécu en 2020".

Gabriel Alegría souligne que le groupe a fait face à la pandémie de manière très directe, puisqu'un de ses membres a combattu Covid dans l'USI et a gagné. "L'album est non seulement un reflet de la pandémie", ajoute-t-il, "mais aussi des questions de justice sociale qui ont fait surface à cette occasion". 

Gabriel Alegría est devenu citoyen américain très récemment, et “Social Distancing” est sa façon de refléter cette nouvelle partie de son identité. "Je n'ai jamais eu le sentiment qu'il m'appartenait de m’exprimer sur les mauvais côtés des États-Unis. Mais maintenant, en tant que double citoyen, je crois que c'est mon devoir", affirme-t-il. L'un des moments forts de l'album est ainsi George & Breonna qui, selon Gabriel Alegría, nous rappelle "l'autre pandémie : l'injustice sociale systématisée aux États-Unis". Les échanges musicaux entre Gabriel Alegría et la saxophoniste Laura Andrea Leguia sur ce morceau témoignent du profond niveau de communication entre les membres de ce groupe. "Les phrases musicales que Laura Andrea et moi échangeons viennent vraiment des tripes", dit Gabriel Alegría. Cet enregistrement va bien au-delà de la musique. "Un immigrant ne sait que trop bien ce que c'est que de ne pas avoir de droits", dit Gabriel Alegria, "et notre écriture sur l'album reflète cette expérience et cette intention".

“Social Distancing” est un album conceptuel, un testament sonore qui documente l'histoire de la pandémie de 2020. L’Afro-Peruvian Sextet fêtera cette sortie en ligne avec un release show le 29 janvier sur afroperuviansextet.com.
(extrait du comuniqué de presse en anglais - traduction E. Lacaze / A. Dutilh)