Jazz Trotter : Dave Anderson - Melting Pot

L’octet du saxophoniste Dave Anderson en concert à New York.

Jazz Trotter : Dave Anderson - Melting Pot
Melting Pot (D à G): Ehren Hanson, Hans Glawischnig, Bryan Davis, Dave Anderson, Neel Murgai, Dave Restivo, Roberto Quintero, Memo Acevedo , © daveandersonjazz.com/blog/

A l’époque de l’immigration américaine massive, une pièce de théâtre de 1908 intitulée “The Melting Pot” a été créée à Washington par l’écrivain israélien Israel Zangwill. Le protagoniste de la pièce, David Quixano, cherche à écrire une symphonie intitulée “The Crucible” (le Creuset), consacrée à l’immigration en Amérique. L’auteur déclare que “l’Amérique est le creuset de DIeu, le grand melting-pot où toutes les races d’Europe se mélangent et se reforment !” et se dispute avec un antagoniste, Quincy Davenport Jr., seul personnage américain de la pièce qui veut “stopper toute immigration étrangère”. David Quixano rétorque que “le vrai américain n’est pas encore arrivé. Il est seulement dans le Creuset, je vous le dis.”

Immigrant juif russe à New York qui avait échappé à des pogroms dans son pays d’origine, David Quixano, personnage principal, termine sa symphonie, la joue avec grand succès et demande la main de Vera, une immigrante chrétienne russe. Il proclame la “gloire de l’Amérique; où toutes les races et les nations viennent travailler et regarder vers l’avenir”.

Teddy Roosevelt, président des Etats-Unis, aurait crié depuis sa loge “C’est une grande pièce M. Zangwill, c’est une grande pièce”. Roosevelt a plus tard écrit une lettre à Zangwill disant que “The Melting Pot” serait toujours “parmi les très fortes et réelles influences sur ma pensée et ma vie.

“The Melting Pot” a pris sa métaphore centrale - représentée sur la couverture du programme de l’époque - sur la fabrication de l’acier. Le fer brut se liquéfie dans un chaudron ou un creuset pour le purifier, le mélanger et le verser sous une forme utile. Cette métaphore s’est installée au coeur de la révolution industrielle, où la fabrication de l’acier était nécessairement considérée comme un progrès. La pièce captait suffisamment l’imagination du public pour que la métaphore du “melting-pot” fasse toujours partie de la culture américaine.

Dave Anderson a découvert l’existence de la pièce “The Melting Pot” alors qu’il avait fini son album, aussi intitulé “Melting Pot”, qui paraît le 14 septembre chez Label 1.

Dave Anderson et son octet sont en concert au Zinc Bar à New York le 06 septembre, pour la présentation de l’album