Jazz Trotter : Carrie Wick - Reverie

Plongeant au plus profond d'un espace de joie tranquille et de beauté, teinté de plus d'un peu de mélancolie, ce sont les chansons originales qui propulsent le quatrième enregistrement de la chanteuse de Seattle Carrie Wicks chez OA2 Records “Reverie”.

Jazz Trotter : Carrie Wick - Reverie
Carrie Wicks, © Laura Dux

"Les mélodies originales sont toutes des révélations... une sophistication musicale et lyrique de premier ordre. Si vous y attachiez un nom comme Bacharach ou Richard Rodgers, vous ne seriez pas surpris." - Hobart Taylor, KUCI 

Plusieurs sont écrites avec le coproducteur Nick Allison, et d'autres avec Ken Nottingham, qui, avec Carrie Wicks, sont membres du Bushwick Book Club où la littérature est utilisée pour inspirer des compositions et ensuite jouée dans des événements littéraires musicaux uniques. Plusieurs de ces chansons sont présentées ici avec le quartet chatoyant de Carrie Wicks - le pianiste Bill Anschell, le bassiste Jeff Johnson, le batteur D'Vonne Lewis et le saxophoniste Brent Jensen - qui s'harmonisent parfaitement avec son ton intimiste, polissé et son jeu conversationnel. Some Other Spring, une ballade harmoniquement intrigante enregistrée par Billie Holiday en 1939 et  Meet Me at No Special Place du livre de Nat King Cole sont également inclus. 

Trois fois nominée pour le prix Earshot Jazz Vocalist of the Year, Carrie Wicks est connue pour sa sonorité brillante et chatoyante, son étonnant sens du phrasé et une prestation à la fois sobre et passionnée. Quand Carrie Wicks monte sur scène, son attitude timide et réservée vous donne l'impression qu'elle sort tout juste de son travail de bibliothécaire de jour. Puis elle compte le nombre de membres de son groupe, ferme les yeux et se met à balancer mélodramatiquement ses hanches, attirant le public sans prétention. Sa style évoque le parfait verre de vin rouge terreux associé au plus luxueux morceau de chocolat noir. A l'aise et sans se presser, elle se faufile dans et hors du groove du groupe, prenant note de chaque détail, semblant accuser un retard d'un kilomètre sur le rythme pour examiner les subtilités d'un accord embelli, avant d'apparaître à temps, comme par magie, sans manquer un pas. (extrait du communiqué de presse en anglais - traduction E. Lacaze / A. Dutilh)

Carie Wicks présente son album en concert mardi 22 octobre à 20h au Royal Room à Seattle.

Carrie Wiks (voix)
Brent Jensen (saxophone)
Bill Anschell (piano)
Jeff Johnson (basse)
D’Vonne Lewis (batterie)