Jazz Trotter : Caroline Davis & Rob Clearfield "Anthems"

Le partenariat de Caroline Davis et Rob Clearfield dans leur nouvel ensemble Persona se traduit par une grande diversité des hymnes composés pour le groupe.

Jazz Trotter : Caroline Davis & Rob Clearfield "Anthems"
Persona, © Sunnyside

Le nom du nouvel ensemble de la saxophoniste Caroline Davis et du pianiste Rob Clearfield vient du titre du film d'Ingmar Bergman, “Persona”. Dans le film, une actrice en proie au mutisme est confiée aux soins d'une infirmière, qui commence à prendre en compte les caractéristiques de sa charge. Le récit sous-jacent du film soulève la question de savoir s'il y a deux personnages distincts ou un personnage avec deux personnalités. Ou peut-être que ces deux personnages partagent une conscience commune.

Le son du groupe Persona est la fusion des identités musicales uniques de Caroline Davis et de Rob Clearfield. Le nouvel enregistrement de l'ensemble, Anthems” qui paraît chez Sunnyside, est leur déclaration d'intention, semblable à celle du paysage changeant d'Ornette Coleman dans “This Is Our Music”. Alors que la musique d’Ornette poursuivait le chemin de la liberté musicale, Persona s'inscrit davantage dans la création de pièces aux forts accents personnels, qu'il s'agisse de mélodies d'un lyrisme urgent ou de concepts rythmiques novateurs.

Caroline Davis rencontra Rob Clearfield au moment où elle s'installa à Chicago pour étudier à l'Université Northwestern. Originaire d'Oak Park, en Illinois, Clearfield était devenu un habitué de la scène jazz de Chicago en jouant aux côtés d'artistes comme Matt Ulery, Patricia Barber, Makaya McCraven et Greg Ward. Bien que Clearfield et Davis aient joué ensemble dans divers projets, chacun a rarement eu l'occasion d'explorer la musique originale de l'autre au sein de la scène de Chicago.

C'est après le déménagement de Caroline Davis à New York, en 2013, que l’envie de collaboration s'est accentuée. Rob Clearfield souhaitait passer plus de temps à New York et la ville est maintenant devenue un passage obligé entre le Midwest et sa nouvelle résidence à Paris, en France. En 2015, Caroline Davis et lui ont commencé à monter des spectacles en tant que co-leaders, en plus de leurs projets individuels de direction de groupe, et peu à peu leur collaboration est devenue un élément central de leur parcours sur scène.

Les partitions de chaque compositeur se complètent. Au début, les pièces de Caroline Davis penchaient vers des titres plus mélodiques tandis que Rob Clearfield avait privilégiait les conceptions rythmiques. Au fur et à mesure que leur collaboration s'épanouissait, ces tendances commencèrent à se déplacer d'un compositeur à l'autre, Caroline Davis se retrouvant de plus en plus concernée par le développement rythmique et Rob Clearfield par des domaines plus lyriques.

Le personnel de Persona a été complété par le bassiste Sam Weber et le batteur Jay Sawyer, deux résidents du Michigan que Caroline Davis avait rencontrés et avec lesquels elle se produisait régulièrement à New York. La flexibilité et l’investissement des musiciens ont permis au groupe de poursuivre des expériences musicales avec l'ajout du Fender Rhodes et de la basse électrique. Rob Clearfield était depuis longtemps à l'aise avec les claviers et les synthétiseurs électroniques, tandis que Caroline Davis commençait à utiliser l'électronique dans ses compositions et à explorer la relativité de l'attaque et de la décomposition des instruments synthétisés à partir de son saxophone..

Caroline Davis & Rob Clearfield Persona sont en concert mardi 12 novembre à 19h30 au Dalton Center Recital Hall de la Western Michigan University à Kalamazoo (Michigan).