Jazz Trotter : Borys Janczarski & Rasul Siddik 4tet - Contemplation

Le trompettiste américain Rasul Siddik et le saxophoniste ténor polonais Borys Janczarski présentent “Contemplation”, un album enregistré en live au 12on14 Jazz Club de Varsovie le 24 janvier 2020, juste avant le début de la crise sanitaire.

Jazz Trotter : Borys Janczarski & Rasul Siddik 4tet  - Contemplation
Borys Janczarski , © Martin Zeman

“Contemplation” est le troisième album enregistré par Borys Janczarski pour le label For -Tune Records . Après deux projet s réalisés avec le batteur Steve McCraven, « Janczarski & McCraven Quintet » (Travelling East West en 2015 et Liberator en 2018), le saxophoniste s'associe cette fois au trompettiste américain Rasul Siddik, figure incontournable de la scène free jazz de Chicago et membre du AACM - Association for the Advancement of Creative Musicians.

Rasul Siddik - à qui revient le choix du répertoire de cet album - vit aujourd’hui à Paris mais est originaire de St Louis, ville bien connue des trompettistes, où fut créée l’ « école » de Saint-Louis sur le Mississippi, entre La Nouvelle- Orléans et Chicago. Initiée par Charlie Creath dès les années 1910, celle-ci se caractérise par un style souple allié à une sonorité onctueuse jamais criarde, sans grand vibrato : Shorty Baker en est un des principaux modèles , et l’on en trouve des prolongement s chez Clark Terry et Miles Davis. Rasul Siddik a collaboré avec nombre de légendes du jazz et pionniers de l'avant -garde et du jazz expérimental tels que Lester Bowie, Bobby Few, Archie Shepp, Henry Threadgill, David Murray , Mal Waldron ou Jim Pepper. Il est l’un des fondateurs du Black Artists Group (BAG), association activiste multidisciplinaire d'artistes fondée en 1968 à St Louis.

Le groupe rassemblé par Borys Janczarski pour cette occasion accueille la légende polonaise de la batterie jazz, son ami et mentor Kazimierz Jonkisz , avec qui il partage régulièrement la scène depuis 2001, notamment avec Ronnie Cuber, saxophone baryton du Mingus Big Band.

Borys Janczarski dédie son album à McCoy Tyner, « le plus grand pianiste de tous les temps », décédé le 6 mars 2020. Il lui emprunte la composition Contemplation (disque The Real McCoy), qui donne son nom à l’album. McCoy Tyner lui-même confessait qu'il était inspiré par la contemplation du "sens de la vie", l'essence et le but de l'existence humaine, sa vocation et ce qui justifie son labeur - une réflexion humaniste d’une grande sensibilité, qui a inspiré Janczarski et Siddik.
(extrait du communiqué de presse)

Rasul Siddik (trompette, flûtes, voix)
Borys Janczarski (saxophone ténor)
Michał Jaros (contrebasse)
Kazimierz Jonkisz (batterie)