Jazz Culture : "Verve, le son de l’Amérique" de Richard Havers

Parution de "Verve, le son de l’Amérique" de Richard Havers aux éditions Textuel : l'histoire d'un label légendaire.

Jazz Culture : "Verve, le son de l’Amérique" de Richard Havers
Photo - montage couv livre Verve MEA 603*380

"Verve, le son de l’Amérique " de Richard Havers vient de paraître aux éditions Textuel, préfacé par Herbie Hancock et Max Hole.

Louis Armstrong, Count Basie, Billie Holiday, Dizzy Gillespie, Duke Ellington, Lionel Hampton, Ella Fitzgerald... ces immenses artistes ont tous signé leurs disques chez Verve, label légendaire dans l’univers du jazz.

En 400 pages (format 27,7 x 21,6), splendidement mise en pages, cette somme iconographique truffée de références et d’anecdotes raconte l’histoire de la célèbre maison de disques fondée dans les années 1930 par Norman Granz. Richard Havers retrace sa trajectoire jusque dans les années 1970, ponctuée de témoignages de musiciens dont les plus grands noms du jazz contemporain, d’aficionados et de critiques de jazz. Chaque artiste-clé fait l’objet d’une biographie et d’une discographie.

Le label a ouvert ses archives et donné accès à certains de ses disques et documents dont des centaines de pochettes collector et de photos de studio, jamais encore publiées. Les master originaux, publicités, articles de presse, livres de comptabilité, télégrammes ou contrats sont reproduits ici. Enfin, l’ouvrage met en scène le contexte social et historique qui se déroule en coulisses : la ségrégation raciale aux États-Unis, l’arrivée du jazz en Europe, mais aussi les clubs, les lieux et les gens qui contribuèrent à faire de Verve, selon ses dires, "le label le plus cool du monde ". On en connait d'autres, mais celui-là est un géant…

Richard Havers est l’auteur de nombreux ouvrages sur la musique du XXème siècle et sur la pop culture, parmi lesquels Blue Note, le meilleur du jazz depuis 1939 (Textuel, 2014), Bill Wyman’s Blues Odyssey (Dorling Kindersley, 2001) et Sinatra (DK, 2007).

Sur le même thème

Mots clés :