Jazz Culture : Un été avec Miles

Miles Davis à l'honneur cet été.

Jazz Culture : Un été avec Miles
Miles Davis, © Getty / Michael Ochs Archives

Le trompettiste Miles Davis à l'honneur avec la parution de deux livres et une exposition à Marseille lui étant consacrée.

1959 : Miles Davis forme le célèbre sextet – John Coltrane, Cannonball Adderley, Bill Evans, Wynton Kelly, Paul Chambers et Jimmy Cobb – pour donner, en deux prises seulement, son oeuvre majeure. Kind of Blue reste l’album de jazz le plus vendu au monde. Ashley Kahn nous pose en témoin de l’enregistrement de cet album, s’appuyant sur une recherche méticuleuse et un récit enlevé, le journaliste retrace le parcours de Miles Davis du bebop au jazz modal et suit les évolutions de l’album de son ébauche jusqu’à son accession au statut d’objet culte. Très largement documenté – transcription de hors-prises, découvertes extraites de la forteresse Columbia, nouvelles interviews de musiciens, photos inédites – l’ouvrage s’adresse à tous les amateurs de Miles Davis, de jazz, de musique en somme.

Kind Of Blue
Kind Of Blue
  • Parution de l'autobiographie de Miles Davis "Miles" aux éditions de la Table Ronde, co-écrit avec Quincy Troupe.

Miles Davis, musicien de légende issu de la bourgeoisie noire de Saint Louis (Illinois), raconte son parcours de plus de quarante ans, des clubs de Harlem et de la 52e Rue – où il croise la route de Charlie Parker, Dizzy Gillespie, Thelonious Monk, Bud Powell, Gil Evans –, aux années électriques et à la fusion entre jazz, rock, pop et musique antillaise. C’est en toute franchise qu’il se confie sur les épreuves qui ont jalonné sa vie. Les amitiés, les femmes, et surtout sa passion pour la musique ont été autant de moyens de survivre à l’alcool, la drogue, la maladie et la haine raciste à laquelle il a été si souvent confronté.

Autobiographie de Miles Davis
Autobiographie de Miles Davis, © Blutch
  • Exposition "Miles et Nous" à la Bibliothèque de l'Alcazar à Marseille (13), du dimanche 25 juin 2017 au samedi 26 août 2017 dans le cadre de Alcajazz.

Miles Davis en France : (octobre 1964, Paris, salle Pleyel / Marseille, salle Vallier), retour à Marseille novembre 1987 : parc Chanot. Des dates que les amateurs de jazz et les marseillais n’ont pas oubliées.
Jean-Pierre Leloir et Christian Ducasse, deux photographes majeurs du jazz en France ont été les témoins argentiques de ces concerts ainsi qu'Ellen Bertet, Pierre Ciot, Joël Gelys, Yves Jeanmougin et Serge Mercier.
L’exposition propose une sélection de photos, d’archives, de pochettes vinyles.

Miles Davis
Miles Davis, © Alcajazz