Jazz Culture : Symphonie d’une nuit sans étoile

Symphonie d’une nuit sans étoile : projet pluridisciplinaire, récit d’un voyage stellaire énigmatique et périlleux.

Jazz Culture : Symphonie d’une nuit sans étoile
Denis Guivarc’h, Morgane Bontemps, Matthieu Rosso, © Adrien Berthet

« Symphonie d’une nuit sans étoile » est un conte cosmique visuel et sonore, récit d’un voyage stellaire énigmatique et périlleux, dans lequel une jeune scientifique, Stella, a pour mission de comprendre la nature physique de la matière noire. Mais plus Stella s’approche de cette matière noire, moins sa mission semble se dérouler comme prévue. Il y a bien sûr ces rêves étranges qu’elle fait à répétition. Et puis surtout cette apparition, son double, qui semble vouloir l’avertir d’un danger imminent…

Le spectacle "Symphonie d’une nuit sans étoile" est un projet pluridisciplinaire tous publics mêlant musique, vidéo et théâtre, sur la thématique de la cosmologie. Le projet s’intéresse dans une démarche croisée, artistique et scientifique, aux grandes questions de la cosmologie moderne concernant l’origine, l’évolution et la structure de l’univers.

La musique entièrement originale et d’influence "jazz électro", est jouée sur scène, par un guitariste (Matthieu Rosso) et un saxophoniste (Denis Guivarc’h). Ils utilisent un ordinateur pour déclencher, en temps réel, des séquences et contrôler du matériel musical composé au préalable. La vidéaste (Fanny Derrier) utilise des images montées au préalable ou filmées en temps réel. Une comédienne (Morgane Bontemps) est aussi présente sur scène. Bien que seule actrice, elle se dédouble et joue en quelque sorte avec elle-même, grâce à l’utilisation de la vidéo et de voix off.

Afin de développer d’une autre manière les thématiques abordées par le spectacle, la représentation est suivie d’une conférence du scientifique partenaire du projet et d’une rencontre-débat avec Jean-Michel Alimi, directeur de recherche au CNRS, astrophysicien, et co-scénariste du spectacle.

  • samedi 23 septembre à 15h, 17h, 19h et 21h au Cube à Issy-les-Moulineaux (92)
Mots clés :