Jazz Culture : récouverture du Village Vanguard

Fermé depuis le 16 mars 2020, le célèbre Village Vanguard rouvre ses portes le mardi 14 septembre.

Jazz Culture : récouverture du Village Vanguard
Village Vanguard, © Radio France / Alex Dutilh

Le Village Vanguard a été créé à New York en 1935 par Max Gordon, exactement là où il se trouve aujourd'hui, en bas de la 7ème Avenue (178 7th Avenue South). Il ferma une fois, en 1989, à la mort de Max Gordon : sa veuve Lorraine le rouvrit le lendemain ! Elle est décédée le 9 juin 2018. En 2006 elle avait publié ses mémoires : « Alive at the Village Vanguard ».

Durant les vingt premières années, le Village Vanguard (prononcer Vangard) fut un lieu pluridisciplinaire où la musique côtoyait la poésie, la littérature, le vaudeville et le théâtre. Depuis 1956, il est tout simplement le club de jazz le plus iconique de la planète : en bas d’une volée de marche, une salle en triangle isocèle, rouge et verte, une trentaine de petites tables rondes, la scène dans l’angle. Les murs sont couverts de photos de ceux qui ont joué là, un véritable Gotha du jazz. Un tuba sort étrangement du mur de gauche, un bar au fond, à distance de la scène. Une dimension intime, une acoustique miraculeuse, une écoute attentive…

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Plus de 200 enregistrements ont été réalisés là, dont nombre de sommets en état de grâce. Et tous les lundi, un rendez-vous immuable, celui d’un big band entassé sur la scène minuscule. Aujourd’hui, le Vanguard Jazz Orchestra qui a pris la suite de l’historique Thad Jones, Mel Lewis Orchestra. Un ouvrage de Dave Lisik et Eric Allen, publié cette année, relate cette histoire : « 50 Years at the Village Vanguard » avec énormément de photos et de témoignages.

Le trompettiste Ron Miles inaugurera la nouvelle ère du club avec un set de six nuits (jusqu'au 19 septembre), soutenu par le guitariste Bill Frisell, le pianiste Jason Moran, le bassiste Thomas Morgan et le batteur Brian Blade. Le pianiste Bill Charlap et son trio avec le bassiste Peter Washington et le batteur Kenny Washington suivront avec un set de deux semaines, du 21 septembre au 3 octobre. À noter que John Zorn y revient aussi, pour deux matinées, les 17 et 24 septembre.