Jazz Culture : Ping Machine Concert littéraire

“Regards croisés autour d’Ubik” avec l’orchestre Ping Machine.

Jazz Culture : Ping Machine Concert littéraire
Ping Machine, © Christophe Alary

"Regards Croisés autour d’Ubik" est la restitution d’un travail collaboratif mené autour d’”Ubik”, pièce musicale inspirée du roman de Philip K. Dick. Le compositeur Frédéric Maurin rassemble les quinze musiciens de son orchestre Ping Machine et des personnes détenues pour un concert littéraire. Ce dernier est le fruit d’ateliers de pratiques artistiques menés en détention, mêlant écoutes et découvertes musicales, écriture avec l’auteur Thomas B. Reverdy, et créations plastiques avec la plasticienne Florence Cosnefroy.

Lors de ce concert de restitution à la maison de la poésie, l’intention est de créer sur scène, avec les détenus, une oeuvre collective valorisant leurs productions auprès du grand public.

À l'occasion d’un concert de Ping Machine en détention le 12 septembre dernier, les détenus ont eu un premier contact avec une musique de création contemporaine éloignée des modèles véhiculés par les grands médias. Dans un deuxième temps, ils ont pris part à 10 ateliers de pratiques artistiques menés en détention par les trois intervenants du projet, mêlant écoutes et découvertes musicales, écriture et créations plastiques, afin de s'exprimer artistiquement à leur tour, et plus largement de questionner le rôle de l'artiste dans la société.

Les actions culturelles, comme celles initiées pour Regards croisés autour d’Ubik sont organisées par les services pénitentiaires d’insertion et de probation (SPIP) en lien avec le chef d’établissement pénitentiaire et les structures culturelles dans le cadre d’un partenariat avec le ministère de la culture et de la communication. Ces pratiques s’inscrivent dans les missions de prévention de la récidive et de réinsertion confiées à l’administration pénitentiaire.

Ce concert littéraire a lieu samedi 16 décembre à 18h à la Maison de la Poésie à Paris (75)

Frédéric Maurin (guitare, Max 7, composition, direction)
Jean-Michel Couchet (saxophones alto, soprano)
Fabien Debellefontaine (saxophone alto, clarinette, flûte)
Florent Dupuit (saxophone ténor, flûte, flûte alto, piccolo)
Guillaume Christophel (saxophone baryton, clarinette basse)
Bastien Ballaz (trombone)
Didier Havet (trombone basse, tuba)
Andrew Crocker, Quentin Ghomari, Fabien Norbert (trompette, bugle)
Paul Lay / Bruno Ruder (piano, synthétiseurs)
Julien Soro (saxophone ténor, clarinette)
Raphaël Schwab (contrebasse)
Stephan Caracci (marimba, vibraphone, percussions)
Rafaël Koerner (batterie, percussions)