Jazz Culture : Nicole Mitchell - Mandorla Awakening II, Emerging Worlds

Une interview en ligne de Nicole Mitchell, pour la sortie de son album-concept « Mandorla Awakening II, Emerging Worlds » chez FPE (dist. Orkhêstra).

Jazz Culture : Nicole Mitchell - Mandorla Awakening II, Emerging Worlds
Nicole Mitchell, © Kristi Sutton Elais

Une passionnante interview de Nicole Mitchell est à consulter sur le site Bandcamp . Son questionnement “What is Progress?” dépasse le strict cadre musical. Nicole Mitchelle, figure de proue du jazz à Chicago n’est pas seulement l'une des meilleures flûtistes de jazz contemporain. Elle est également une citoyenne engagée. Son dernier enregistrement, “Mandorla Awakening II: Emerging Worlds” qui paraît chez FPE (dist. Orkhêstra), est influencé à la fois par les sciences sociales, la science-fiction et la projection spéculative dans la fiction. Tout au long de l'enregistrement, Mitchell s'appuie sur la distinction de l'anthropologue Riane Eisler entre les sociétés coopératives et les sociétés hégémoniques, et pose la question : les meilleurs éléments de chaque tradition peuvent-ils être conciliables et de quelle façon ?

Cette question reflète évidemment les questionnements politiques actuels. Les spoken word de Mitchell, exprimées par le jeune poète avery r., se réfèrent au mouvement Black Lives Matter ainsi qu’aux conséquences du tremblement de terre au Népal. Pour cet enregistrement, la chef d’orchestre Nicole Mitchell a invité les instrumentistes dans son univers pour explorer cette quête musicale et philosophique. Elle dirige un ensemble qui comprend un guitariste, un bassiste, un violoniste et un percussionniste. Pour faire bonne mesure, Mitchell emploie également un violoncelliste (qui double au banjo) et un membre du Silly Road Ensemble de Yo-Yo Ma qui joue du shakuhachi (la flûte traditionnelle japonaise).

Cet ensemble vibrant s'unit autour d'éléments de noise-rock, ou encore de funk progressif, souvent sur le même morceau. Par delà les esthétiques, les performances des musiciens créent une forte dramaturgie. Les contributions de Nicole Mitchell incluent la flûte, beaucoup de lignes cadencées, de mouvements rapides, l’inscrivant dans la lignée d’un Rahsaan Roland Kirk. Et parce que Nicole Mitchell est soucieuse d’inventer un futur qui équilibre la technologie avec l'analogique, elle assure également les effets électroniques au sein du groupe.