Jazz Culture : Mel Powell par Ethan Iverson

Le compositeur et pianiste américain Mel Powell, minutieusement analysé par Ethan Iverson. Brillant.

Jazz Culture : Mel Powell par Ethan Iverson
Mel Powell en 1954, © Getty / Bob Parent

Dans une très poussée et passionnante étude illustrée publiée sur son blog, le pianiste Ethan Iverson, met en lumière le compositeur Mel Powell (11 février 1923 - 24 avril 1998), complétement tombé dans l’oubli. Et pourtant, au milieu des années 40, il enregistrait au piano la musique des dessins animés de “Tom et Jerry”...

C’est en assistant à un concert de Benny Goodman, que Mel Powell passe du classique au jazz, musique qu’il trouve extatique. A la fin de la Seconde Guerre, il va à Paris et joue avec Django Reinhardt et Benny Goodman. Vers 1948, il est atteint d’une dystrophie musculaire qui le cloue sur un fauteuil, et l’amène à la composition. En 1990, il reçoit le Prix Pulitzer en musique pour Duplicates: A Concerto for Two Pianos and Orchestra.

Avant de souligner que Mel Powell ne fut vraiment reconnu que comme compositeur contemporain dans la seconde partie de sa carrière, Ethan Iverson met fort opportunément en valeur la singularité de son approche pianistique de Mel Powell, que ce soit en leader (avec le relevé de Bouquet par Guillaume Hazebrouk) ou au sein de l’orchestre de Benny Goodman. Il a notamment décrypté un bijou, le solo de Mel Powell en 1942 sur Six Flats Unfurnished… 

A écouter

Mahan Esfahani, clavecin

à 06:20 explications
à 07:10 musique Mel Powell : "Recitative and Toccata Percossa" ( 1951)