Jazz Culture : Manu Dibango

Parution du livre "Balade en saxo - dans les coulisses de ma vie" de Manu Dibango, chez Archipel.

Jazz Culture : Manu Dibango
Photo - Illustration livre "Balade en saxo" de Manu Dibango

"Balade en saxo" de Manu Dibango est l'autoportrait d'un musicien dont le talent finit par s'imposer, grâce à un facteur que lui-même nomme la chance. Le parcours de cet artiste est un paradoxe permanent : dans cette Afrique à laquelle il s'entête à se consacrer, il n'a jamais été reconnu à sa juste valeur ; en France, il reste africain avant d'être musicien ; mais, dans le reste du monde, c'est une star.

Dans cet ouvrage, le patriarche se penche sur le chemin accompli et se rappelle les hommes et les espaces vers lesquels la musique l'a conduit. Au fil de son récit, l'Afrique, la France et l'Amérique sont invoquées avec passion.

"Enguinguilayé… Interpellation intraduisible, par laquelle le narrateur débutait les contes de mon enfance. Ce n’était pas même ma langue maternelle. Le but de cette entrée en matière proclamée à haute voix était de réveiller son public. Un frisson parcourait la jeune assemblée. Ensuite, il vous rassurait en vous disant qu’en fait de conte il s’agissait d’un panapo (en réalité pineapple, « ananas »), une de ces belles histoires, un de ces mensonges qui nous viennent d’Europe et que le bateau ramène tous les soirs. Puis la voix poursuivait, comme lointaine, invitant à cette profane prière du soir, envoûtant nos corps et nos âmes par sa mélodie, suivant la qualité du narrateur. Enguinguilayé, le mot magique revenait et revenait encore, par intermittence, tout au long de la narration. Enguinguilayé, et nous répondions Ewesseeeeeeee… en tirant le plus longtemps possible sur la dernière syllabe, pour manifester notre vitalité et le degré d’estime que nous portions au narrateur. Tout était alors prêt pour le long voyage."