Jazz Culture : Love in Vain de Jean-Michel Dupont et Mezzo

Parution de "Love in Vain " Jean-Michel Dupont et Mezzo chez Glénat, collection Hors Collection.

Jazz Culture : Love in Vain de Jean-Michel Dupont et Mezzo
Couverture "Love in Vain"

Attention, évènement : cette BD est d'une beauté somptueuse. Une fresque historique côté scénario de Jean-Michel Dupont, une frise à déguster longuement page à page, case à case côté dessin signé Mezzo. Pas l'ombre d'un gris. Que du noir et blanc. Histoire d'accentuer la dramatisation pour un personnage hors du commun, trajectoire fulgurante condensant toute la douleur de la condition afro-américaine dans les années 20 et 30.

Figure mythique du blues, Robert Johnson est mort à 27 ans, sans doute empoisonné par un rival amoureux. Guitariste prodige, il aurait hérité de ses dons en vendant son âme au diable. De ce personnage énigmatique dont on ne connaît le visage qu’à travers deux photos retrouvées longtemps après sa mort, les auteurs dessinent un portrait fascinant qui explore son âme tourmentée et son existence sulfureuse.

Un hommage digne du culte phénoménal dont Robert Johnson est l’objet auprès des amateurs de blues et de rock. Non seulement pour son œuvre magistrale, mais aussi parce que son style a influencé plusieurs générations de musiciens, notamment les Rolling Stones, Eric Clapton, Bob Dylan, Led Zeppelin ou plus récemment les White Stripes.

En filigrane de ce portrait, "Love in Vain" est également une chronique aussi poignante que truculente de la vie quotidienne des Noirs dans le Mississippi ségrégationniste des années 1930.

Interview des auteurs de Love in Vain

Des originaux de planches de Mezzo sont exposés à la galerie Glénat à Paris jusqu'au 04 novembre (voir lien ci-dessous)

Robert Johnson ©Mezzo
Robert Johnson ©Mezzo

Ailleurs sur le web