Jazz Culture : Louise en Hiver

Sortie aujourd'hui du film "Louise en Hiver" de Jean-François Laguionie.

Jazz Culture : Louise en Hiver
Affiche "Louise en Hiver" de Jean-François Laguionie

"Louise en Hiver" de Jean-François Laguionie sort aujourd'hui en salle (Gebeka Films).

À la fin de l'été, Louise voit le dernier train de la saison, qui dessert la petite station balnéaire de Biligen, partir sans elle.
La ville est désertée. Le temps rapidement se dégrade, les grandes marées d'équinoxe surviennent condamnant maintenant électricité et moyens de communication.
Fragile et coquette, bien moins armée que Robinson, Louise ne devrait pas survivre à l'hiver.

Mais elle n'a pas peur et considère son abandon comme un pari. Elle va apprivoiser les éléments naturels et la solitude. Ses souvenirs profitent de l'occasion pour s'inviter dans l'aventure.
Jusqu'à ce qu'une explication lui soit révélée et que tout rentre dans l'ordre.

C'est avec le court-métrage "La Demoiselle et le violoncelliste" que Jean-François Laguionie se fait connaître. Il reçoit la Palme d'or du court métrage à Cannes en 1978 avec " La Traversée de l'Atlantique à la rame".
En 1985, il créé son premier long métrage, peint à la gouache, "Gwen, le livre de sable" dans son propre studio La Fabrique.
Puis en 1999, il signe "Le Château des singes", puis revient en 2003 avec "L' Ile de Black Mor".
En 2011, avec "Le Tableau", il réalise un nouveau défi technique et artistique car le film combine l'animation de peintures à l'huile avec un mélange de 3D et de prises de vues réelles.

La bande son de "Louise en hiver" s'ouvre sur Roses de Picardie et laisse régulièrement affleurer des bouffées de jazz comme autant de parfums nostalgiques. Musique signée par Pascal Le Pennec et Pierre Kellner.

Mots clés :