Jazz Culture : “Little Louis” de Claire Julliard

“Little Louis” de Claire Julliard qui paraît aux éditions Le Mot et le Reste, nous emmène dans les bas-fonds de La Nouvelle-Orléans, pour découvrir la jeunesse d’une des plus grands génies du jazz : Louis Armstrong.

Jazz Culture : “Little Louis” de Claire Julliard
"Little Louis" de Claire Julliard, © Le Mot et le Reste

Nouvelle-Orléans, 31 décembre 1912. Tandis que fusent les traditionnels pétards du Nouvel An, Louis Armstrong, onze ans, tire des coups de feu en l’air avec un vieux pistolet chipé chez lui. Immédiatement arrêté, il est placé dans une institution pénitentiaire pour enfants noirs des rues. Pour ce garçon qui travaille depuis l’âge de cinq ans afin d’aider sa mère, cette détention s’avère une planche de salut. Il intègre la fanfare dirigée par Peter Davis, qui devient son père de substitution et décèle vite son exceptionnel talent de cornettiste. 

À sa sortie, l’adolescent retourne pelleter du charbon le jour et jouer le soir dans les honky-tonks, ces bouges du quartier chaud de Storyville où le jazz s’invente, entre prostituées et voyous. Ce récit à la première personne met en scène l’enfance terrible mais trépidante et joyeuse de Little Louis jusqu’à son départ pour Chicago à vingt ans. Histoire d’un miracle, d’un sauvetage par l’art. Ou comment, dans un contexte ultra-violent de ségrégation et de misère, un enfant radieux s’apprête à défier l’ordre établi par les Blancs et à embrasser le monde.
(extrait du communiqué de presse)