Jazz Culture : “Light Break” et “The Sound I Saw”, expositions des photographies de Roy DeCarava à New York

David Zwirner présente des expositions simultanées de photographies de Roy DeCarava “Light Break” et “The Sound I Saw”, dans deux de ses galeries de New York : 533 West 19th Street et 34 East 69th Street.

Jazz Culture : “Light Break” et “The Sound I Saw”, expositions des photographies de Roy DeCarava à New York
Couverture de "The Sound I Saw", © David Zwirner / Roy DeCarava

Organisée par l'historienne de l'art Sherry Turner DeCarava, il s'agira de la première présentation de la galerie depuis l'annonce de la représentation exclusive de la succession de Roy DeCarava en 2018, et la première occasion de voir un ensemble important de l'œuvre de l'artiste à New York depuis sa rétrospective au Museum of Modern Art en 1996. 

Pendant six décennies, Roy DeCarava a produit une collection singulière de photographies en noir et blanc qui combine l'acuité formelle avec un traitement intime et profondément humain de ses sujets. Son travail de pionnier a privilégié les qualités esthétiques du médium, fournissant un contrepoint à la vision dominante de la photographie en tant que simple chronique ou document, et l'aidant ainsi à être acceptée comme une forme d'art à part entière.

Après une formation de peintre et de dessinateur, Roy DeCarava a commencé à travailler avec l’appareil photo au milieu des années 1940, dans le quartier culturellement diversifié de Manhattan, voisin de son Harlem natal. Travaillant sans assistants et rejetant les techniques classiques de manipulation photographique, DeCarava a affiné sa technique d'impression pour produire de riches dégradés de tons, lui permettant d'explorer un spectre complet de valeurs gris clair et gris foncé plus proche d'un mode d'expression picturale. S'appuyant sur la lumière ambiante et sur un point de vue qui ne monumentalise ni ne sentimentalise ses sujets, il a su produire une œuvre très originale, porteuse d'un impact visuel et émotionnel particulièrement sensible.

Une sélection de photographies tirées de “The Sound I Saw”, l'exploration inébranlable de DeCarava de la relation entre le visuel et l'auditif, sera exposée à la galerie du centre-ville. Créé entre le milieu des années 1940 et 1960 et d'abord assemblé comme livre d'artiste, il n'a jamais été exposé dans sa forme originale. Cette œuvre offre aux musiciens, connus et inconnus, dont Ornette Coleman, John Coltrane, Duke Ellington, Billie Holiday et d'autres musiciens de jazz, un son et un sens rarement vus dans les arts visuels. Ces personnages sont aperçus à la fois sur et en dehors de la scène, dans les moments de repos, soulignant leur statut non pas d'icônes musicales, mais de personnes captées dans le quotidien de la vie.
(extrait du communiqué de presse en anglais - traduction E. Lacaze / A. Dutilh)