Jazz Culture : Les légendes vivantes du jazz s'habillent pour l'hiver

10 légendes vivantes du jazz sapées façon "gangsta".

Jazz Culture : Les légendes vivantes du jazz s'habillent pour l'hiver
Pharoah Sanders, © gq.com

Herbie Hancock, Pharoah Sanders, Roy Ayers et d'autres géants du jazz nous montrent comment s'habiller pour l'hiver sur le site GQ Style.

En utilisant de simples instruments et une volonté audacieuse d'improviser, ces dix géants du jazz se sont installés où personne n'est encore allé. Et ils sont toujours là, jouent toujours - et toujours sapés comme des killers...

Le site GQ Style détaille chaque tenue de ces dix grands :

  • Pharoah Sanders, 76 ans, "Je suis fatigué de porter costume et cravate. J'ai décidé de chercher un autre type de chemin."
  • Ron Carter, 79 ans, dont le costume a été conçu par sa femme, l'ancien modèle Quintell Williams-Carter "Je ne voudrais pas aller au travail sans costume. Il me définit entièrement."
  • Charles Lloyd, 78 ans, "Yohji Yamamoto a fait beaucoup de vêtements pour moi et m'a invité comme modèle à Paris et à Tokyo. Nous partageons une sensibilité esthétique ". "Je pense que le style est une chose innée. Certaines personnes l'ont - ou pas."
  • Wayne Shorter, 83 ans, "Miles avait l'habitude de dire : je peux dire comment quelqu'un peut jouer ou non par ce qu'il porte et comment il se meut avec."
  • Herbie Hancock, 76 ans, "Je ne vais pas souvent faire du shopping. Quand je sors, j'achète beaucoup de choses parce que je sais que je ne vais pas faire ça pendant une année et demi. Je vais donc acheter tout ce qui est possible de concevoir. Ca coûte une fortune !"
  • Chick Corea, 75 ans, "il y a environ 5 ans, je me suis lancé dans un régime à base de végétaux et j'ai perdu 45 kilos. Vous trouverez certainement des photos de moi sur internent quand je faisais 113 kilos, j'en suis maintenant à 63, je suis passé de la taille XXXXL à la S. Plus aucun de mes vêtements ne me va. Il faut que je m'en débarrasse. Je me suis senti si bien."
  • Roy Ayers, 76 ans, "Je suis juste un musicien voyageur qui profite de la belle route".
  • McCoy Tyner, 77 ans, un balladeer déchirant qui défini la sophistication avec son piano
  • Cecil Taylor, 87 ans, peu importe qu'il s'approche des 90 ans. Lorsqu'il a joué cette année au Whitney Museum, il portait un béret chocolat, des chaussures ivoire et une veste en satin imprimé d'un régal de volutes pourpre et or.
  • Roy Haynes, 91 ans, "Je faisais mes fringues dès mon plus jeune âge. Même avant un bon gig, je faisais des trucs. Certaines personnes venaient à mon concert pour voir ce que je portais - pour voir ce qu'un petit F. de. P. portait."
Mots clés :