Jazz Culture : les 25 ans du Buena Vista Social Club

Le Buena Vista Social Club fête ses 25 ans avec une série d’éditions Deluxe du célèbre album. Nouveau livret, prises alternatives inédites et remastering en prime.

Jazz Culture : les 25 ans du Buena Vista Social Club
Buena VIsta Social Club au Carnegie Hall, © Ebet Roberts

World Circuit sort plusieurs formats pour célébrer ce 25ème anniversaire : un boxset Deluxe 2LP + 2CD, un mediabook 2CD, un vinyle Gatefold 2LP et des formats numériques.

Ces éditions sont là pour célébrer l'anniversaire de l'enregistrement de l'album, et contiennent également l'album original remastérisé par l'ingénieur Bernie Grundman, lauréat d'un Grammy Award, ainsi que des morceaux inédits issus des bandes de la session originale de 1996.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

De nouvelles notes de pochette, des photographies et des textes inédits, ainsi que des biographies supplémentaires, des tirages et l'histoire écrite du légendaire club original de La Havane, sont disponibles exclusivement dans le format boxset Deluxe.

Le 26 mars 1996, le trio composé du chef d'orchestre cubain Juan de Marcos González, du producteur et guitariste américain Ry Cooder et du producteur et propriétaire de label britannique Nick Gold a réuni un groupe impromptu de musiciens cubains dans les studios Egrem/Areito du Centro Havana, datant des années 1950. La majorité des personnes réunies étaient de célèbres vétérans de l'âge d'or de la scène musicale cubaine des années 1940 et 1950. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Aucun d'entre eux n'avait la moindre idée que les enregistrements qu'ils étaient sur le point de produire allaient changer la vie de nombreuses personnes, y compris la leur, et qu'ils allaient modifier à jamais le statut de la musique cubaine dans le monde. Buena Vista Social Club est le nom donné à ce groupe extraordinaire de musiciens et à l'album, enregistré en sept jours seulement. Le studio, propriété du label national cubain Egrem, a été installé dans les années 1940 et est considéré comme un joyau de l'histoire de l'enregistrement. La grande pièce unique lambrissée de bois a permis l'enregistrement de l'ensemble complet en direct, ce qui place l'auditeur dans la pièce parmi les musiciens. Il ne fait aucun doute que cela a joué un rôle majeur dans le son magique des enregistrements finaux.

L'atmosphère des sessions d'enregistrement montrait clairement que quelque chose de très spécial était en train de se produire, mais personne n'aurait pu prédire que "Buena Vista Social Club" deviendrait un phénomène mondial, récompensé par un Grammy en 1997 et vendu à 8 millions d'exemplaires, dépassant tous les autres disques du même genre. L'impact de ces sessions se fait toujours sentir 25 ans plus tard, et la vibration et l'allure séduisante de la riche histoire et de la culture cubaine brillent plus que jamais dans ces enregistrements historiques.

Le succès de l'album original a élevé les artistes (dont Ibrahim Ferrer, Eliades Ochoa, Compay Segundo, Rubén González et Omara Portuondo) au rang de superstars, a inspiré un film primé de Wim Wenders et a contribué à populariser le riche patrimoine musical de Cuba. Produit par Ry Cooder pour WorldCircuit, la qualité intemporelle de la musique et la verve des interprètes chevronnés font de ce disque l'un des plus importants du XXe siècle. 

Cette nouvelle édition comprend des titres qui ont été enregistrés au cours de cette fameuse semaine de 1996 mais qui n'ont jamais été publiés ; certains étaient destinés à servir de suggestions de répertoire, d'autres étaient des improvisations improvisées, joyaux à part entière qui n'ont rien à envier à l'album original. L'un de ces joyaux est Vicenta, qui est dévoilé aujourd'hui pour la première fois. Il existe également des prises alternatives de certaines des chansons les plus célèbres et les plus appréciées de l'album. 
Le producteur et guitariste Ry Cooder déclare : "Les garçons de Buena Vista volent haut sans jamais perdre une plume. Si vous ratez le bateau cette fois-ci, vous aurez le blues pour toujours."

Juan de Marcos González précise : "Buena Vista Social Club a probablement été l'album le plus important de la musique cubaine de la fin du 20e siècle, et certainement celui qui a rouvert les portes de la reconnaissance internationale pour le '”son cubano”. Vingt-cinq ans plus tard, je peux encore ressentir les vibrations positives du studio et, bien sûr, le plaisir d'avoir contribué dans une certaine mesure à l'album qui a sauvé de l'ombre la musique de mon pays et nombre de ses grands interprètes."

Nick Gold confie : "Buena Vista Social Club est un enregistrement unique de la musique cubaine à son meilleur niveau transcendantal. La magie créée dans ce studio de La Havane sonne aussi vitale et belle aujourd'hui qu'il y a 25 ans."

Eliades Ochoa explique : "Buena Vista Social Club a réuni de grands musiciens de l'âge d'or de la musique cubaine et a réussi à faire connaître notre musique traditionnelle au reste du monde. Il m'a permis d'être reconnu internationalement par les sones, guarachas et boléros que je faisais depuis mon plus jeune âge. Cela m'a également permis de renouer avec des musiciens de grande expérience que j'admirais. Buena Vista nous a réunis grâce à la musique, et nous étions une famille bien organisée. En ce 25e anniversaire, nous nous souviendrons avec une fierté méritée de ces grandes légendes qui seront toujours présentes parmi nous. Nous célébrerons avec joie l'héritage du Buena Vista Social Club et de la musique traditionnelle cubaine."
Vingt-cinq ans après, ces éditions du 25e anniversaire nous donnent la chance de nous rapprocher de la mystique et de revivre les sessions d'où est né un phénomène mondial. 

La vidéo de "El Cuarto de Tula" contient des images des sessions d'enregistrement légendaires de La Havane de 1996, capturées par SusanTitelman et dévoilées dans le cadre de la célébration du 25e anniversaire de l'album. Elle montre le groupe en train d'interpréter l'un des morceaux les plus célèbres de l'album, "El Cuarto De Tula", mettant notamment en vedette le célèbre joueur de laùd BarbaritoTorres, dans un solo enregistré en une seule prise.
(extrait du communiqué de presse)